A louer

a-louer

Ca devait arriver, la société qui m’emploie depuis 3 ans commence à battre de l’aile, et présente des symptômes que je ne connais que trop bien pour les avoir vécus précédemment. Paul Lempois se profile déjà en filigrane qui m’attend en se frottant les mains avec ses doigts crochus et son haleine fétide. C’est une question de semaines, de mois tout au plus.

Evidemment que je vais me bouger le cul. Activer mes petits réseaux. Remuer tout le Luxembourg. La Lorraine ? Forget it : zone sinistrée, qui sert accessoirement avec la Wallonie sa voisine de déversoir à chômeurs frontaliers pour faire en sorte que les chiffres du chômage lulu restent les meilleurs d’Europe. Les vrais Lulus, eux, sont fonctionnaires.

De toute façon, le Luxembourg est gentiment poussé au suicide sous la pression de pays qui en ont marre de voir la manne fiscale leur échapper. Le Luxembourg qui abandonne le secret bancaire, c’est un peu comme si Las Vegas renonçait au jeu. Cela ne changera sûrement pas grand chose au problème, puisque les gros fraudeurs trouveront refuge dans un nouveau paradis fiscal moins exposé, mais cela ramènera ce pays un siècle en arrière, et enfoncera les régions frontalières voisines encore davantage dans le marasme.

Il me reste tout de même suffisamment de dignité pour ne pas affubler mon compte Linkedin d’un “ready and so excited to face a new challenge” comme le font tant de désespérés que je connais. Je ne suis pas “ready”, encore moins “excited”, et je considère les boulots “dans mes cordes” (chef de projet IT par exemple) comme étant tout sauf des “challenges”, plutôt une corvée nécessaire pour payer mes factures, rembourser le crédit de ma maison, payer ma pension alimentaire, me nourrir et rester propre.

Mais puisqu’il le faut, je vais sans doute répondre aux annonces passionnantes de monster.lu. Si j’ai de la chance, je serai peut-être convoqué à un entretien, où j’arriverai en avance, le cœur battant, dans mon plus beau costard, avec un discours bien rôdé, feignant l’enthousiasme pour un poste purement alimentaire, avec 3 heures de bouchons par jour, et beaucoup moins payé qu’avant, le Luxembourg c’est plus ce que c’était, mon brave monsieur… De toute façon, des candidats, il y en aura 10 avant moi, 10 après, et il s’en trouvera toujours un pour être plus adapté, plus jeune, moins cher, plus flexible, et probablement plus doué pour faire la pute.

Je vais pourtant leur présenter un beau CV, 20 ans d’expérience, Scrum Master Certified (mazette !), Java, PHP, admin Linux, Web, WordPress, Liferay, blablabla. Des expériences diverses et variées dans des SSII, des PME, des startups, une administration et même un “Big 4”. Mais bon, ici tout le monde a le même.

Mon principal problème, vous savez quoi ? C’est que tout ce que j’ai envie de faire, tout ce que je sais faire, et la démonstration que je sais le faire, tout ça est résumé ici, sur ce blog. Depuis 6 ans. Plus de 1000 billets, certains très longs, certains très bons, certains très vus. De la rédaction, de la communication, de la traduction, de l’éclectisme, de la vulgarisation. Et tout ça, je dois le cacher. Not Safe For Work. Une salope de mes anciennes collègues avait balancé l’URL du blog à mon boss : ce fut le début de la disgrâce, et quelques mois plus tard j’étais à la porte. J’ai compris la leçon. Il y a d’un côté le SuperNo blogueur qui s’amuse, et de l’autre le SuperNo qui travaille, mais ils ne se connaissent pas.

Ah, si je faisais le blog de Jean-Marc Sylvestre, si je me contentais d’aligner les poncifs ultralibéraux, à lécher les bottes (pour ne parler que des bottes) de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un patron, un riche ou un politicard de droite, si j’étais encarté à l’UMP et abonné à Valeurs Actuelles, je pourrais fièrement arborer l’adresse de mon blog en haut de mon CV et parler à mon futur patron de ma passion congénitale et atavique pour l’entreprenariat et la concurrence libre et non faussée, de mes érections incontrôlables à chaque fois qu’il est question de croissance, de parts de marché, et de développement à l’international.

Ben oui, mais non. Je m’en fous, de tout ce baratin qui ne profite qu’à une clique de cyniques et qui mène le monde à l’abîme.

Moi ce que je veux, c’est faire des choses que non seulement je sais faire, mais auxquelles je crois, et qui m’intéressent.

Alors jetons une bouteille à la mer. Si parmi les quelques milliers de personnes qui passent sur ce blog en une semaine, quelqu’un avait une idée (ou connaissait quelqu’un qui pourrait avoir une idée) pour utiliser contre rémunération honnête mes compétences de blogueur, mais aussi d’informaticien en général, de technicien du web, de traducteur ou de chef de projet, qu’il me fasse signe en cliquant sur le lien “Me contacter”.

Peu importe si cette personne ne se trouve pas en Lorraine, elle peut même se trouver n’importe où dans le monde, le Web est un outil merveilleux pour abolir les distances, et j’ai déjà pris goût au télétravail.

Merci d’avance, et qu’on se le dise !

 

39 thoughts on “A louer

  1. J’ ai connu cela dans la sidérurgie .J’ ai été obligé de la fermer pour retrouver puis conserver un boulot .Quand même viré , plusieurs fois .Mes remplaçants n’ étaient pas meilleur que moi , seulement champions de la lèche , menteurs et tricheurs , je n’ ai pas pu ni voulu m’ aligner .Je me console en voyant la décrépitude de ces sociétés .J’ ai trop de mauvais souvenirs pour un mur des cons .Je suis surement le plus con d’entre tous car non seulement ils m’ avaient dit de la boucler ou de répéter uniquement les paroles de ces enfoirés et je ne l’ ai pas fait , mais de plus , incorrigible con que je suis , je soutiens le Front de Gauche pour une 6eme république ou on définirait des mesures anti-cons
    le 5 mai je marche , je résiste , je vis

  2. Période inconfortable mais tu as, même dans cette situation, une vision avec l’humour/sarcasme implacable/impeccable  pour m’en tirer sourire.  Je te souhaite un bon re bond. Je fais passer le message.

  3. Bon courage SuperNo! Ce que vous faites est vraiment précieux et nécessaire.
    Malheureusement, je n’ai personne à qui vous recommander de mon côté (on a pas vraiment les même professions… ^^’).

    Bon courage dans cette épreuve. Mon petit doigt me dit qu’on ne va pas tarder à lire un prochain billet sur les horreurs de Pôle emploi…

  4. Je vais pas avoir grand chose pour toi non plus, et je le regrette. Cela dit, j’aurais bien une petite suggestion à te faire, concernant ton blog.

    Pourquoi tu ne crées pas un blog anti-superno. Il te suffirait de reprendre tous tes posts, de réécrire tous tes billets à l’envers, ainsi que tous tes commentaires. Lu au second degré, par ceux qui connaissent ce blog là, je suis sur qu’on se paierait tous une bonne tranche de rigolade, à te voir encenser le capitalisme, l’ultralibéralisme, et les grands entrepreneurs de ce monde, sans qui, comme chacun sait, les français, dans leur immense majorité, seraient pauvres et endettés (ah bon, c’est déjà le cas ? Oui, mais là, c’est de la faute des communistes qui sont au gouvernement en ce moment, c’est pas pareil).

    En plus, je suis sur qu’il y en auraient pour te prendre au sérieux, et là, ce serait vraiment drôle.

    Bon courage en tous cas pour la suite.

  5. omg….c’est bien pour cela que j’ai séparé mon identité virtuelle de ce que je fais dans la vraie vie…mais c’est pesant….je te souhaite de trouver vite (même si la cata n’est pas encore avérée) et de préférence dans ton coin. La mobilité, ça va quand tu as moins de 30 ans…après, c’est plus compliqué…en france au moins…si j’entends quoi que ce soit dans mon réseau, I’ll let you know

  6. Je vais faire suivre mais ici l’entraide personne connaît le mot, je fréquente ce détestable monsieur LEMPOI qui ne s’intéresse plus à la sénior que je suis. Je suis certaine que vous retrouverez avant moi, avec ce talent-là, sans blague, vous devriez être à la tête de Microsoft. Dirigez-vous vers l’autre paradis fiscal, c’est pas mal et ça paye mieux. Ou reconvertissez-vous (très à la mode à partir de la quarantaine) dans le journalisme, ou script, scénarios, vous êtes excellent . Et la prochaine boîte, CHUTTTTTTTTTTTTT, les ennemis guettent le moindre faux pas.

    COURAGE !!!!

  7. Salut à toutezétousses,

    En attendant d’avoir le temps de pouvoir répondre à tout le monde individuellement, je commence par des remerciements collectifs.
    Dès la parution du billet, j’ai reçu un mélange d’encouragements et même de pistes ou propositions à creuser. Je ne sais pas si cela pourra déboucher sur quelque chose de concret, mais sait-on jamais… En tout cas, même si mon moral est bon (parce que pour l’instant je suis toujours en poste, que je n’ai pas de problème matériel et que je suis préparé à ce que cette situation inconfortable devienne une habitude), ça fait vraiment plaisir.

    Merci donc à tout le monde, et je vous tiendrai au courant de l’évolution de la situation…

  8. pfff pas de bol .

    Si ça peut te consoler (le moral compte aussi beaucoup ds ces moments là), moi je suis en “guerre” avec mon patron depuis trois ans, (j’avais écris un billet  sur les clampins) depuis ce temps là il veut me licencier, mais comme j’ai été membre du CE il ne peut pas le faire…. je suis passé par des bas, puis des encore plus encore bas, puis j’ai divorcé et eu des problèmes avec mes enfants….  bref rien ne va bien …. mais ce putain d’employeur n’a pas réussit a me licencier (je remercie les “inspecteurs” du travail qui ont fait un travail merveilleux)… si après ça on dit que je suis pas motivé je sors une grenade …..Ne compte pas sur tes collègues du boulots, beaucoup pensent avant tout a leur maison et leurs voitures et ne prennent pas de risque …. pourtant une bonne nouvelle j’ai été reconnu en maladie professionnelle suite au harcèlement que je subit depuis 3 ans….voila ma première victoire ….et je vais beaucoup mieux, merci à ceux qui m’ont supportés. Le but de mon mess n’est pas de te mettre les “boules” , mais bien de te dire  que même dans des situations “extrême” il existe des instants de bonheurs …..courage superno ….et bonne chance !!

  9. Salut SuperNo,

    en fait c’est drôle (si), je suis dans cette situation depuis plus de 15 mois… tombera, tombera pas ? La société qui m’emploie, même juchée du haut de sa super niche, commence à respirer difficilement, et je m’attends depuis donc plus d’un an à recevoir mon billet pour l’ami Paul….

    Pour l’instant, non. Et on est tous à s’arracher les poils du dos, au sein de la société, pour que bon an mal an on ait un emploi encore à la fin de l’année…. Par contre, chez nous, pas d’hypocrites finis qui laminent le bon vouloir des autres, on est encore entre humains normaux. Je conçois que c’est une chance….

    Bref, un putain de bon courage, et si je te suis chez Paul, sache que je penserai à toi lors de ma conversion future….

  10. Hello No,

    Un peu sérieusement (et donc sans rire) je te suggère de te présenter aux municipales de 2014 à Metz. Ca laisse une année pour préparer la chose. Je pense que l’équipe peut-être rapidement composée, tu as des arguments et ils sont déjà tous écrits dans tes 1000 billets.

    Ensuite, j’aimerais assez que soit publiquement diffusées les coordonnées de cette charmante ordure qui t’a balancé.  Il n’y a pas de raison que l’on s’en prenne uniquement aux grands vautours ; agir localement c’est aussi empêcher de nuire les petites crapules du quotidien.

    Sinon, ma boite cherche à recruter quelqu’un actuellement et t’en ferais part en MP.

    Courage Man ! (-;

     

     

     

  11. Quelques chiffres qui ont quelque liens avec le sujet, quand même. Chiffres INSEE et Eurostat

    Le chômage dans les 27 pays de l’ UE: 10,3% en 2012 et 10,9 maintenant, début 2013.

    Le chômage dans la zone euro ( 17 pays)  était de 11% en 2012. Il est en ce début 2013 passé à 12,1% .

    La différence vient donc des pays qui ne sont pas dans l’euro, ils ont moins de chômeurs que ceux qui y sont…

    Dans ces pays qui ont gardé leur propre monnaie: 9,1% de chômage en 2012 et 8,8% maintenant, ce que les merdias ne disent pas. Chuut.. il faut sauver le soldat euro; si on se met à expliquer que les pays de l’ UE qui n’ont pas l’euro se portent mieux que ceux qui l’ont, ça craint!

    Et dès qu’on met en cause l’euro, c’est qu’on est d’extrême droite… Martine Aubry, on est sûr au moins qu’elle n’est pas d’extrême droite… . 2 septembre 1992: ” L’ Europe, ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion.” On est rassurés.

    Mais le plus intéressant, et que les merdias se gardent encore plus de communiquer,  c’est le taux de chômage des pays “autour de l’ UE”, ces pauvres malheureux qui ne sont ni dans l’ UE, ni dans la zone l’euro:

    * Suisse: 3,4%

    * Norvège: 3%

    * Islande:  5,1%

    * Turquie: 8%

    * Russie: 6%

    *Ukraine: 8,5%

    Superno, je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive. Tout ce que je peux faire pour vous, c’est vous donner de bouche de druide à oreille de druide, ne le répétez pas, cette petite liste des pays très moins pires que la zone euro. Et bons baisers de Russie!  Ou de Norvège…

     

     

     

  12. Avec ses talents Superno trouvera une solution, j’en suis certain. Je veux remercier chaleureusement Superno pour son action d’éveil des consciences ainsi qu’aux participants de ce blog.

    Des difficultés qui dévorent tout mon temps ne me permettent plus de venir faire mes petits commentaires. Cependant, Je continuerais de vous lire. A bientôt peut-être et amicalement à tous.

  13. Je n’ai pas de plan à proposer pour le moment mais je suis avec toi.

    J’ai connu le chômage quelques semaines il y a plus de dix ans, époque à laquelle trouver un emploi était plus facile. Avant je travaillais à temps plein à plus de 40 km, depuis plus de 2 ans  j’ai un emploi à temps partiel voulu à côté de chez moi, moins de frai de transport, de carburant consommé et un partage d’emploi, une des solutions d’avenir.

    @Daniel 57, des balance j’en ai connu aussi, il faut leur marcher dessus.

     

  14. Cliquez sur le lien L’ANI et la loi de « sécurisation de l’emploi » conduiront à une augmentation du temps de travail donc du chômage

    Il s’agit d’une note informative qui sera transmise dans 2 jours aux 577 députés, car le vote ultime de la loi à l’Assemblée Nationale aura lieu le 14 mai.

     

     

    D’où l’utilité qu’un bon nombre de citoyens ajoutent leur nom directement à la fin de la note sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article996

     

    Vous pouvez l’envoyer à votre député et à vos élus (commune, département, conseil régional) car le danger sur lequel nous insistons, augmentation du temps de travail donc du chômage, a peut-être été insuffisamment souligné par les syndicats et associations qui ont expliqué tous les autres dangers de l’ANI.

     

     

    andré  martin

     

    animateur du site http://www.retraites-enjeux-debats.org/

     

     

    Si cette analyse vous paraît utile, faites-en profiter vos amis en leur transmettant ce mail

     

  15. Papounet,

    ” Le coût du travail, le poids de l’impôt et les résistances aux réformes ont fait de la France le pays où les marges bénéficiaires des entreprises sont les plus faibles de la zone euro.” Commission européenne.  Avril 2013.

    “Le sursis obtenu par la France aura un prix: l’accélération des réformes économiques et sociales, bien au delà de ce que le gouvernement a engagé jusqu’ici.” Olli Rehn Commissaire européen des affaires économiques.

    ” Les dysfonctionnements du marché du travail sont au coeur du problème de compétitivité , ils ne pourront être résolus que par un programme de réformes structurelles de grande ampleur.” Feuille de route du FMI pour la France Octobre 2012.

    Ou bien la France sort de l’ UE, redevient un pays indépendant avec sa propre monnaie et dévalue pour ajuster sa monnaie à sa compétitivité, comme Chavez l’a fait 4 fois en 14ans.

    Ou bien on reste dans l’ UE, l’euro ne peut pas être dévalué, et la Troïka impose “une dévaluation interne” , c’est à dire une contraction de la masse salariale et la flexibilité pour augmenter les profits. L’ANI n’est qu’un début.

    L’UE et l’euro ont été mis en place par les USA pour nous intégrer à l’Empire et au Nouvel Ordre Mondial.

    C’est la” stratégie du choc” de Naomi Klein, version “soft power”. Ce n’est pas une dictature sanglante comme au Chili, mais le résultat est le même, détruire tous les acquis de 1789, du Front populaire et du CNR.

    Vous ne voulez pas voir que l’ UE est une dictature? Pas grave!

    Au Portugal, malgré les manifestations et la censure du Conseil Constitutionnel, les plans d’austérité s’appliquent. Le Gouvernement vient de décider la suppression de 30 000 postes de fonctionnaires et 66 ans pour le départ à la retraite. Ils se moquent de ce que pensent les peuples, ils ont tous les pouvoirs que leurs donnent les Traités.

    Vous ne voulez pas sortir de l’ UE et de l’euro?  Alors restez-y et cessez de pleurnicher. Assumez.

     

     

     

     

     

     

    • Que l’on veuille ou pas sortir de l’UE ou de l’euro, on a le droit de ne pas assumer, car, en 2005, nous lui avons dit non, au traité européen.

      Que l’on veuille ou pas sortir de l’UE ou de l’euro, on a le droit de pleurnicher, car, puisque nous ne sommes pas en démocratie, nos souhaits ne sont pas pris en compte.

      Que l’on veuille ou pas sortir de l’UE ou de l’euro, on a le droit de décortiquer l’ANI et d’informer ses compatriotes.

       

  16. Miha,

    Le fait que le NON du référendum ait été transformé en OUI montre bien que l’ UE est une dictature, ” du despotisme éclairé”, qu’ils disent. Je ne vois pas bien la différence, mais vous avez raison, informons, informons…

    Le 16 septembre 2011, sur les informations de l’Agence Reuters, le journal la Tribune, (peu enclin au complotisme), rendait compte dans un article, d’une réunion de l’Eurogroupe à Wroclaw en Pologne, avec Timothy Geithner. ” Quand le Trésor Américain rappelle les Européens à l’ordre.”

    L’ Eurogroupe, c’est l’ensemble des Ministres des Finances européens. Timothy Geithner c’est le Secrétaire au Trésor Américain, invité à cette sauterie.

    Les Européens lui ont fait part de leur souhait d’une taxe sur les transactions financières. ” NO ! You cannot rien du tout, pas de taxe sur les transactions financières !”.

    Il était venu pour quoi, alors? Ben pour donner les ordres de la finance et remettre de l’ordre…  L’euro étant une cata économique, les dirigeants européens, les Allemands en particulier, en ont  par dessus la tête, et ont commencé à le faire savoir… . Grave erreur.

    ” Timothy Geithner a tenu des propos fermes, il a appelé les Européens à mettre un terme aux “propos inconsidérés” sur un possible démantèlement de l’euro. Il a engagé Américains et Européens à travailler plus étroitement pour surmonter la crise de la dette, et a pressé les Européens à utiliser la puissance de tir du FESF.”

    Qui était à l’époque de 440 milliards. “Mais les analystes craignent qu’il soit nécessaire de fortement relever ce fonds pour assumer le soutien des banques et des dettes souveraines de la zone euro. ”

    “L’Allemagne refuse d’engager des fonds publics supplémentaires. Geithner a insisté, plus de fonds seraient nécessaires afin d’éviter que le système financier se trouve en difficulté. L’Allemagne a répondu qu’il était très improbable de faire peser ce fardeau sur les contribuables, en particulier si ce fardeau est imposé principalement aux pays classés AAA. ”

    Ah! Ah! Ah! Et que ce passa-t-il en 2012? Le TSCG, le MES et les impôts… Ce n’est pas Etienne Chouard qui explique qu’il faut chercher “les causes des causes”?

    Avec le Secrétaire au Trésor américain, nous sommes très très loin de ce pauvre Sapin et du MEDEF…., et des analyses du 19e siècle où les 200 familles tenaient le haut du pavé. Les ordres pour l’ Europe viennent de Washington, Timothy Geithner a été clair: ” Il faut sauver l’euro pour sauver les banques”.

    C’est la Constitution qui impose l’ ANI? Non, c’est le FMI et Bruxelles. Que ça arrange le MEDEF, tout le monde s’en doute, mais le lieu réel du pouvoir est essentiel pour comprendre. Quand les ordres viennent de Washington, du FMI et de Bruxelles, alors les Gouvernements ne sont plus que des exécutants. Leur marge de manoeuvre est nulle, mais faut pas que ça se sache.

    C’est Sapin qui impose les réformes structurelles? C’est le FMI et Bruxelles. Sapin,  c’est l’exécuteur des basses oeuvres, le soutier.  Hollande est Young Leader, ainsi que 5 ou 6 de ses acolytes. Ils ont été choisis pour faire ce boulot, comme Sarkozy, grâce aux médias. Il n’y avait que 2 candidats “sérieux”, vous vous souvenez, il y a un an?

    “Sauver l’euro pour sauver les banques” . Peu importe le prix payé par les populations.

    “Liquider les acquis pour assurer la compétitivité”, peu importe les conséquences pour les populations.

    Alors, il ne suffit pas d’informer et de pleurnicher. Quand on est “pour l’humain”, ” pour le peuple” et  “contre la finance”, points sur lesquels je crois comprendre que nous sommes d’accord, on a tout intérêt à comprendre les “causes des causes”… Et où sont exactement les lieux du pouvoir, sinon on se bat avec des balais contre des moulins à vent.

     

     

     

     

     

    • D’accord, Informer et pleurnicher, ça ne suffit pas, ce n’est pas pour autant interdit, si ?

      Et ça mérite une autre réponse que “cessez de pleurnicher et assumez”, non ?

      Pour comprendre, il faut bien informer, non ?

      Et, puisque ça ne suffit pas, on fait quoi ?

      C’est quoi la recette ? Il la connaît Asselineau, la recette ? Il fait quoi à part dire que l’article 50 du traité européen prévoit la possibilité de sortir de l’UE ?

      Certains défilent avec des balais, d’autres disent partout qu’il faut sortir de l’UE et certains font les deux (dont moi) … et ?

  17. miha,

    D’accord, cherchons la solution… , commençons par un état de lieux.

    * Pour le FN, l’ennemi, ce sont les immigrés. Le reste, c’est de la com’ pour ratisser plus large. Le FN n’a jamais dit, ni écrit : ” Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50”.

    * Pour la majorité de la classe politique, l’ennemi, c’est la dette à rembourser et le manque de compétitivité. On peut mettre là dedans, Bayrou, le PS, l’ UMP, Borloo, les médias, les Verts ( ou au moins une partie), les experts patentés et les économistes distingués.

    * Pour Dupont Aignan, c’est l’UE qu’il faut changer, mais pas en sortir. C’est aussi un Young Leader, il ne met jamais en cause le rôle des USA.

    * Pour le NPA, l’ennemi, c’est le capitalisme en général. On peut y ajouter le PRCF.

    * Pour le FDG, l’ennemi hier, c’était Sarkozy, aujourd’hui Hollande, son gouvernement Solférinien, l’austérité en général, et la Constitution.

    * Pour l’UPR l’ennemi ce sont les USA, qui ont piloté la création de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN, qui continuent à  tirer les ficelles et à imposer les intérêts de la finance et des multinationales.

    Avec des ennemis différents, on est foutus, c’est la division. La finance n’est pas si puissante que cela, on l’a vu en Islande, en Argentine en 2002, ou au Venezuela. Les USA n’ont pas envoyé de porte avions, ni les marines… , La  grande force de la finance, c’est notre division.

    Nous n’avons pas le même ennemi. Ce n’est pas une question subalterne, c’est la question centrale. Qui décide? Qui a le pouvoir? Qui organise? Qui donne les ordres? Tant qu’on n’est pas d’accord là dessus, on ne peut faire l’unité.

    Ce que propose Asselineau, c’est une UNITÉ PROVISOIRE pour sortir de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN, et après, on recommencera nos engueulades. On peut faire confiance aux Français, quand il s’agit de s’engueuler sur la politique, on est les champions du monde…

    Pas la peine non plus de s’engueuler sur “après”? Après la sortie de l’ UE, les Français choisiront et décideront, puisque nous sommes d’accord au moins sur ce point: “le peuple est souverain.”

    La question qui est donc posée, c’est la cause des causes, puisque c’est là dessus qu’on n’est pas d’accord. Pour l’UPR, les USA = la stratégie du choc = l’ UE, l’euro et l’ OTAN  qui est une dictature soft = les euro-Régions = les accords transatlantiques = le Nouvel Ordre mondial.

    C’est plus clair comme ça?

     

     

  18. C’est l’occasion rêvée pour mettre ta vie en adéquation avec tes idées…

     

    Quitter Luxembored, ta caisse pourrie, ta maison lézardée et humide, tescollègues jaloux et frustrés et partir vivre comme Rahi…

     

    Faut juste que tu sois honnête avec toi-même…

     

    Bon vent!

  19. @ lep

    Il semblerait que l’immobilier baisserait en France sauf  Paris ou l’Alsace:http://www.marc-candelier.com/article-olivier-marin-la-baisse-des-prix-s-accelere-117434490.html

    Sinon  on n’en est pas en France comme en Allemagne où la réforme hartz iv a créé un Lumpenproletariat corvéable à merci:

    http://www.wsws.org/fr/articles/2012/aou2012/hart-a29.shtml

    Sans compter les retraités allemands obligés de retourner au travail ou d’accepter des petits boulots pour vivre:http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Des-petits-boulots-pour-les-retrait-s-18475024

    Wirtschaftswunder?

     

     

  20. Navré pour ce qui t’ arrive SuperNo mais avec le talent que tu possèdes, tu as encore de bonnes chances de retrouver un poste sinon, c’ est à désespérer !  Sans vouloir te passer de la pommade, tu maitrises l’ écriture et l’ humour tout en connaissant bien tes sujets. Tu devrais proposer ta prose à un journal type Charlie Hebdo ou Fakir, non ?

    Moi, depuis mon chômage  à 50 ans, je rame dur pour ne serait-ce que manger, j’ ai un boulot maintenant d’ agent commercial ( Beurk !) et suis encore loin du smic… Mon age est un réel handicap !  Les “vieux” à la benne !

    Bon courage SuperNo! Je suis un inconditionnel de ton blog et espère que tu auras  toujours la niaque pour nous faire vibrer, rire, s’ indigner, réagir ! A bientôt de te lire !

     

  21. Des fois tes parents peuvent t’aider dans ce genre de situation :

    MME BACHELOT CRACHE DANS LA SOUPE DE L’UMP, FAIT DE LA TV

    MAIS SOIGNE LA CARRIERE DE SON FILS !!

    Imaginez : vous avez aujourd’hui 40 ans et en poche un diplôme d’une valeur toute relative ( management artistique. !!! ) d’une école privée parisienne d’enseignement de l’art ! École pour cancres, mais cancres à parents riches !

    Faut reconnaître que c’est pas facile avec ça de trouver un vrai job pour manger tous les jours !

    Heureusement, Pierre, ce petit fainéant, porte le même nom que sa célèbre Maman, la resplendissante Roselyne Bachelot.

    Un nom comme ça, avec en plus la Maman qui va bien, ça vous dynamite un CV, ça vous booste une carrière !!

    Donc, pour débuter dans la vie active, ce petit jeune sans vrai diplôme devient Assistant Parlementaire, de Maman, elle même députée RPR puis UMP, pendant 8 ans, de 1992 à 2002.

    Puis le p’tit Pierrot est bombardé Conseiller du Ministre de l’Écologie, (c’est Maman qu’est ministre !), jusqu’en 2004.

    Ensuite il est bombardé “Responsable des Relations Institutionnelles” d’un groupe industriel important spécialisé dans l’environnement (coïncidence) jusqu’en 2007. Il perçoit un gros salaire sans que quiconque ait jamais su (lui non plus sans doute) quel travail il devait réellement fournir à ce poste !

    A la suite de ce pénible travail, en 2007 toujours, le petit Pierre, décidément bon partout, rejoint Maman au sein du Ministère de la Santé, comme Conseiller là aussi !

    Mais juin 2010 c’est la récompense suprême: un superbe poste de Directeur à l’INPES, un organisme de prévention directement rattaché au ministère de Maman. L’intitulé de son poste de direction est : “Responsable de Plaidoyer pour la Santé dans les Politiques Publiques”. Faut quand même l’inventer ! Mais pour ce gosse complexé faut du sur mesure.

    Cette superbe promotion fait grincer des dents…

    C’est en effet un poste spécialement créé, très bien indemnisé (+ de 50 000 € nets hors primes et frais), qui est imposé à l’agence sanitaire en pleine période d’économie budgétaire… !

    Ce qu’on a du mal à comprendre, c’est le rapport entre “les compétences requises” d’un poste aux contours pour le moins flous et «les compétences spécifiques» du rejeton de la Ministre (management artistique rappelons le !). Tout cela fait violemment désordre.

    Enfin, une “petite cerise à mettre sur le gros gâteau” : en 2008 et 2009, Pierre Bachelot occupait un appartement très bien situé de la ville de Paris de 80 m2, dans le XV ième arrondissement, pour un loyer de 800 € par mois (épinglé par Le Canard Enchaîné et Le Parisien)

    Depuis, Pierrot, qui n’a, comme Maman, décidément aucun complexe continue à rouler sa bosse «au service de l’état » bien couvé qu’il est !

    Il n’a d’ailleurs toujours pas déménagé, trop content d’être logé à aussi bon prix (sans aucune mesure avec le prix des loyers couramment pratiqués dans ce bel arrondissement parisien).

    Vive La République et vive La France

    Sources : Marianne n°687. Libération.fr (05/2010). LeFigaro.fr (05/2010) LePoint.fr (04/2010).

  22. Je me régale. Il y a un bout de temps que je cherchais un forum comme çà. J’ai lu beaucoup de posts et je n’en ai trouvé aucun avec lequel je ne suis pas d’accord(désolé pour les autres, que je verrai plus tard, de toute façon je suis le seul à savoir qui a été vu, alors…), pour avoir vécu çà de mon côté. ancien docker rouennais,  en 988 j’ai vu partir la première charrette de 500 copains, puis deux ans plus tard, suivre la seconde de 500 dans laquelle je me trouvais, puis vînt la troisième de 500 encore deux ans plus tard et tout çà sous un gouvernement socialiste. Ancien jeune de 17 ans qui avait vécu mai 68, je m’étais dit que çà allait finir pour une grève générale : penses-tu ! depuis çà n’en finit plus de dévisser, bien qu’on soit repasser sous gouvernement “socialiste” (d’attente), après 5 années de sarkonazisme. J’ai connue aussi la galère devenue tellement banale : Chômage, maladie, divorce, exclusion de la famille ne comprenant plus ma rage, solitude… Puis je me suis mis à l’écriture. D’abord pour me servir d’exutoire à colère, ensuite pour m’amuser en attendant d’en vivre (peut-être une piste pour ceux que je viens de lire), ce qui me permet d’écrire des sacrilèges comme celui-ci : http://www.monbestseller.com/manuscrit/on-a-tu%C3%A9-la-m%C3%A8re-michel

    Vive SuperNo, vive la 6e et vive la Sociale, bordel de m… ARAMIS

Laisser un commentaire