Beurk !

cheval-roumanie

Fabrice Nicolino doit être dans tous ses états. À peine publié un billet en forme d’appel au secours contre la dévastation totale des 110 hectares du bois de Tronçay en Bourgogne (le descriptif des manigances des “socialistes”, à la manœuvre comme à Notre-Dame-des-Landes, est aussi savoureux que désespérant), voilà que tout ce qu’il a écrit dans “Bidoche” se trouve confirmé, que dis-je, dépassé, explosé. [EDIT 12/2 : il n’a pas tardé à réagir]

Ce n’est certes pas le premier scandale alimentaire dénoncé dans ces colonnes. Entre l’huile de moteur dans les salades, les lagons de merde de cochon, les poussins broyés, ou les steaks pourris de Lidl, il y a eu de quoi faire.

Avant de commencer, précisons que le scandale éclabousse la société Findus, qui va en prendre pour son grade, et qui va être obligée de dépenser des millions auprès de boîtes de pub pour tenter, comme DSK ou Hollande, de restaurer une image détruite. Mais il ne faut pas être naïf : ce qui est apparu presque par hasard du fait de la vigilance de nos amis britanniques est un système mafieux et généralisé.

Cette affaire est une bénédiction, car elle touche jusqu’au dernier des neuneus qui “ne fait pas de politique”, puisqu’il en comprend facilement le caractère scandaleux. Alors que la signature par Hollandréou du traité Merkozy est autrement plus scandaleuse et aura considérablement plus de répercussions sur la vie de millions de personnes, mais elle est passée comme une lettre à la poste car personne n’y comprend rien.

Mieux, Findus va faire en quelque jours bien plus pour instruire le peuple ébahi que les livres de Fabrice Nicolino ou de William Reymond, pourtant bien plus édifiants, mais au tirage confidentiel et en tout cas insuffisant pour peser face à l’armada publicitaire des multinationales de la bouffe.

Comme plus personne ne l’ignore désormais, les lasagnes de Findus sont donc en fait farcies au canasson… roumain.

Enfin, quand je dis “les lasagnes de Findus”, c’est une manière de parler, car à part avoir son nom imprimé sur l’emballage, Findus n’a contribué en rien à la fabrication de cette merde infâme et scandaleuse ce délicieux plat cuisiné.

Si je résume ce qui s’est dit dans les médias depuis hier, on sait que Findus, multinationale suédoise célèbre par son matraquage publicitaire, a sous-traité la fabrication du machin à la société Comigel de… Metz, qui a commandé la viande à la société Spanghero (ou plus précisément à sa holding, la société Poujol) sise à Castelnaudary, fief du cassoulet (de cheval, aussi ?) . Cette société a elle-même confié sa commande à une société de trading… chypriote (on nage en plein délire), qui elle-même a sous-traité à une autre société de “trading”… néerlandaise, qui a finalement acheté la bidoche en… Roumanie, d’où elle a été expédiée… au Luxembourg où le plat de merde a été fabriqué par la société Tavola, de Capellen (c’est à 5 km de mon boulot), et où se trouve réellement une usine agro-alimentaire de 12000 m2 qui emploie 150 personnes. Notons que Tavola est une filiale de Comigel, ce qui est étrange, car dans les cas de fraude fiscale “banale”, c’est la holding qui se trouve fictivement domiciliée au Luxembourg alors que la “vraie activité” se situe ailleurs. Bref.

Normalement vous devez être en train de vous pincer depuis deux ou trois phrases, mais oui oui, tout cela est vrai, et on ne sait encore probablement pas tout.

Tout ça pour des lasagnes. Ce n’est pourtant pas un plat très sophistiqué. Il suffit en théorie de faire des couches de viande hachée sur des couches de pâtes, après avoir mélangé la viande avec quelques légumes, épices et aromates, et noyé le tout dans de la béchamel, et de faire gratiner. Pas très diététique, mais si c’est bien fait avec de bons ingrédients, ça peut être savoureux. Et si vous ne savez pas le faire vous-même, vous pourrez vous consoler dans un bon restaurant italien, dont c’est un incontournable.

Mais attention ! En France, de plus en plus de “restaurants” ne sont en fait que des réchauffeurs de plats industriels achetés chez Métro ou autre grossiste, et il se peut fort bien que vos lasagnes viennent de chez Tavola, comme de “vulgaires” Findus… On tourne en rond…

On imagine donc fort bien qu’un Findus n’aurait pas de mal à faire lui-même ses pâtes (des décroissants les font eux-mêmes, il suffit de farine, d’œufs, d’eau et de sel…), faire travailler quelques éleveurs et maraîchers locaux, et fabriquer une tambouille sûrement pas mémorable, mais au moins honnête et traçable. Mais ce serait trop simple.

Je peux fort bien comprendre qu’on doive importer du café, du thé, des bananes ou des ananas, des dattes ou du curry, voire même des oranges ou des olives, puisque tout ça pousse assez mal en Lorraine. Mais tout ce qui entre dans la composition de lasagnes doit pouvoir se trouver dans un rayon de 100 km, sans aucun souci. Même d’un point de vue financier, on réduirait les coûts de transport.

Et puis pourquoi diable une part croissante de la population préfère-t-elle acheter ces merdes en barquette suremballées plutôt que de cuisiner soi-même ? Simple : manque de temps. Même si la cuisine a la cote (il y a qu’à voir le succès des émissions débiles de télé-réalité sur le sujet), nos modes de vie complètement artificiels et ridicules, où l’on perd son temps dans des boulots débiles et inutiles, sans compter les temps de trajet qui s’allongent, font que nous “n’avons plus le temps” de cuisiner. Tu déballes, tu mets dans le four (ou pire, dans le micro-ondes), tu attends quelques minutes, et tu bouffes. Beurk, c’est insipide, trop salé, trop gras, plein de glutamate, de colorants, de conservateurs et d’arômes artificiel… Ça te rend obèse, ça te fout même le cancer… Mais ça te cale, tu n’as plus faim. Et le lendemain tu recommences. Avec une autre merde. Non mais, tu ne crois quand même pas qu’on va se faire chier à éplucher des légumes, non ?

Autre phénomène : vu la stagnation des salaires, et les sommes déraisonnables liées au loyer, à la bagnole, et de plus en plus, aux gadgets électroniques (Ecran plat, smartphone, tablette…), le budget réservé à la bouffe sert de variable d’ajustement, notamment chez les plus pauvres, qui achètent toutes les merdes à 2 balles que les hypers sont prêts à leur vendre pourvu qu’ils puissent acheter le dernier iPhone à la gamine qui entre en sixième.

Les lasagnes au canasson roumain avec un emballage Findus étaient vendues en Angleterre 1,29 livre. Soit environ 1,52 €. Qui peut croire que pour ce prix on puisse avoir de la nourriture saine, de bonne qualité, traçable, et pour laquelle de surcroît on doive tuer un animal ?

Sachant que dans ce prix il y a la marge de l’hypermarché, le transport et les taxes, j’aimerais vraiment savoir combien Findus donne à Comigel, sachant que rien que pour la bidoche, il y a encore 3 intermédiaires qui se sucrent au passage… C’est dire ce qu’il doit rester pour payer le vrai fournisseur roumain de la viande. Même si dans ce genre de plat, et contrairement à la photo appétissante sur le carton, il n’y en a que quelques miettes.
La société Tavola fabrique d’ailleurs ses succulentes spécialités gastronomiques pour le compte d’à peu près toutes les enseignes de la grande distribution. Il suffit de changer l’emballage et le tour est joué. La preuve, on apprend que Auchan, Casino, Carrefour, Cora, Monoprix et Picard ont retiré des produits de leurs rayons.

Findus, à la manière d’un Cahuzac ou d’un Tapie, prend ses airs outragés, et annonce qu’il va mobiliser ses juristes et porter plainte contre son fournisseur Comigel. Lequel fait de même vis-à-vis de Spanghero. Qui accuse la mafia roumaine….

Pas un pour assumer ses responsabilités et remettre en cause cette manière de faire parfaitement aberrante. D’ailleurs le problème est bien là : si Findus avait un peu moins de pubeux, de juristes et de financiers, et un peu plus de bouchers (a priori capables de distinguer une vessie d’une lanterne et une vache d’un cheval), nous n’en serions sans doute pas là… Allez-donc parler de qualité et de traçabilité, maintenant ! Tout le monde a vu qu’ils sont capables de vendre n’importe quoi, du moment que ça engraisse leurs actionnaires.

Le rat crevé tchétchène est moins cher que le canasson roumain ? Allez hop, ni vu ni connu, hummmm, les bonnes lasagnes ! “Oh ben non, ça arrive congelé, nous on voit pas la différence…”

Car à la lumière de ces faits lamentables, une chose apparaît clairement : Findus n’est plus une entreprise agroalimentaire, c’est avant tout une vile entreprise financière, qui achète des produits pour les revendre avec une plus-value. Il a certes encore une usine à Boulogne sur mer (qui fabrique les poissons carrés avec les yeux dans les coins), mais appartient à un fonds d’investissement (Lion Capital). Tout comme son principal concurrent sur le marché français, Iglo, qui lui n’a plus d’usine en France. Mais a racheté Findus Italie à Unilever… Quel foutoir !

Après tout, c’est aussi le modèle Apple, qui délègue sa fabrication (pouah… que c’est sale !) à des esclaves chinois, qui sont en quelque sorte l’équivalent des chevaux roumains.

Ne lisez surtout pas cet article en bouffant des lasagnes Findus, car non seulement vous allez comprendre pourquoi il y a du canasson roumain dedans, mais vous allez aussi les dégueuler immédiatement à la vue de noms comme Rothschild ou JP Morgan…

En première année d’économie, on apprend un truc fondamental : la raison d’être d’une entreprise capitaliste est de dégager de la richesse pour ses actionnaires. Et quand ces actionnaires sont des financiers, on comprend aisément que les profits qu’ils peuvent faire sont autrement plus importants que les saloperies qu’ils collent dans l’assiette des pigeons qui ont la faiblesse de les acheter.
Autre chose : la France entière s’étonne et s’indigne qu’il y ait du cheval dans des lasagnes industrielles prétendument au bœuf  Mais personne ne s’étonne de voir un parfait imbécile comme David Douillet à l’assemblée nationale prétendument censée nous représenter et défendre nos intérêts ! Pourquoi Douillet ? Parce que son récent dialogue avec Taubira (la dernière socialiste du gouvernement ?) a mis en évidence pour ceux qui en doutaient la profondeur de sa bêtise…
Vous ne voyez pas le rapport ? C’est pourtant simple : notre gouvernement, notre Assemblée Nationale, sont constitués pour majeure partie de politicards incapables, corrompus et sans scrupule, qui ne sont là que pour s’assurer un train de vie confortable et qui ne représentent que leur ego. Il n’y a qu’à voir comment les industriels du nucléaire, du pétrole, de la bagnole, des OGM et de la bouffe arrivent à leur dicter des lois scélérates au détriment du peuple. Sans oublier de saper le travail des lanceurs d’alertes comme Pierre Meneton qui se bat tout seul depuis des années contre les moulins à vent du lobby du sel.

Un seul exemple lié à notre problème du jour : malgré de nombreuses demandes insistantes des associations de consommateurs (que je ne porte guère dans mon cœur tant elles manquent de recul sur le con-sumérisme abêtissant), il est strictement impossible de connaître l’origine des ingrédients des produits genre Findus. Bien sûr ce serait contraignant, mais si le con-sommateur pouvait lire clairement que la bidoche de sa barquette vient de Roumanie, quelque chose me dit qu’il reculerait. Même si personne ne lit les étiquettes.
Faute de ventes, la pratique s’arrêterait d’elle-même, et Findus apposerait un autocollant “Viande bovine française” sur fond de drapeau bleu-blanc-rouge, comme tous ces industriels qui nous ont empoisonnés pendant des années avec l’huile de palme hydrogénée, et qui par peur de poursuites judiciaires futures, y ont désormais renoncé, et affichent fièrement “sans huile de palme” sur leurs saloperies.

Et s’il n’y avait que Douillet… 80% de nos politicards ont voté les traités européens, qui outre toutes les saloperies à caractère financier que nous ne connaissons que trop bien, ont aussi permis que la Roumanie, pays quasiment moyenâgeux, soit membre à part entière de l’Union Européenne, et entre ainsi avec ses salaires de damnés de la terre en concurrence frontale avec la “vieille Europe”, aberration totale une fois encore.

C’est avec consternation que j’ai ainsi entendu hier Corinne Lepage, qui dit parfois des choses sensées, mais dont le naturel de ouiouiste bêlante de droite revient au galop de Roumanie. Elle mettait cet accident industriel sur le manque de personnel de contrôle (ce qui est certainement vrai, comme on manque d’inspecteurs du travail, mais l’époque n’est assurément pas au développement des emplois publics…), mais ne remettait surtout pas en cause le libre-échange en général et l’incongruité de la présence de bouffe roumaine dans toute l’Europe. On apprend au passage que le coût de la viande de cheval en Roumanie a subitement baissé… suite à l’interdiction par l’UE de la circulation des charrettes sur les routes ! On nage en plein délire…

La taxation du gasoil pour mieux refléter le coût réel du transport, et carrément des barrières douanières contre les pays à bas coût de main d’œuvre sont des obligations.

Notre justice est prompte à jeter au cachot les dangereux délinquants qui volent les téléphones portables ou dealent quelques grammes de shit. Fort bien. Mais cette affaire Findus n’est-elle pas l’occasion de coxer une bande mafieuse autrement plus nuisible, dont le trafic de viande paneuropéen menace des millions de consommateurs ?
Je ne suis pas pour la justice expéditive ni pour les exécutions en place publique, mais il me semble qu’une garde à vue suivie par un placement en détention préventive ordonné par un juge prudent, le temps de faire une enquête fouillée auprès des responsables des organisations évoquées dans ce billet afin de séparer le bon grain de l’ivraie, serait un minimum salutaire.

Judas Dobeliou Hollandréou avait promis de “mettre la finance au pas”. Non seulement il n’avait pas la moindre intention de le faire, mais je ne suis même pas sûr qu’il ait une idée précise de l’étendue de l’emprise de la finance sur notre vie quotidienne. Tout est finance, de la dette que nous devons rembourser en renonçant à notre secteur public, jusqu’à la composition des lasagnes industrielles.

Le chantier est abyssal. Mais il commence par des gestes simples :

  • Arrêter d’acheter des merdes industrielles, que ce soit de Findus ou d’autres (de toute façon, cette affaire montre que tout sort de la même gamelle fétide)
  • Manger frais, local, et de saison, bio si possible.
  • Restreindre sa consommation de bidoche et en tout cas la bannir au quotidien. La viande est la production la plus polluante. Et quand on tue un animal, cela doit être pour de bonnes raisons.
  • Arrêter de contribuer à l’idéologie mortifère de la “croissance”, du “toujours plus de tout”; travailler moins, gagner moins, mais vivre mieux.
  • Arrêter de voter pour des politicards incapables et corrompus. C’est comme les surgelés, il faut lire les étiquettes : si vous y voyez “PS”, “UDI” ou “UMP”, ça sort du même tonneau et ce ne sont que des larbins, sous-traitants de la finance qui ne pensent qu’à leur carrière !

80 thoughts on “Beurk !

  1. Si les vieux canassons tiraient des carrioles et mangeaient de l’herbe, ils sont sans doute de bien meilleure qualité que des bœufs engraissés aux tourteaux de soja amazonien et qui n’ont vu la lumière du jour que le jour de leur abattage.

    Et oui, manger végétarien au quotidien est meilleur pour la planète, meilleur pour sa santé, meilleur pour la santé des animaux et nettement moins cher. http://www.viande.info/schemas

  2. ” Dès lors qu’on est dans une grande organisation et qu’il y a une pyramidale, que ce soit l’Etat, une entreprise, ou bien un parti ou une association, et bien en général vous retrouvez très vite en haut de la pyramide tous ceux qui ont été prêts à tuer père te mère pour en arriver la où ils sont. C’est une loi de la physique sociale : l’oxygène moral se raréfie plus on s’élève dans la société.” Jean Claude Michéa

  3. Hello,

    T’as un don, No. T’as vraiment un don pour expliquer en quelques mots compréhensibles des trucs… finalement si simples à comprendre quand on veut bien se donner la peine d’y prêter un peu plus d’attention qu’il n’en faut pour mater la dernière série télé à la con.

    Mais t’as juste oublié un truc. Aujourd’hui même, la question n’est pas de comprendre pourquoi de la viande de bourrin se retrouve dans des lasagnes, et par ricochet d’en arriver à se poser des questions existentielles sur le capitalisme, ça fait trop mal à la tête. La question, c’est de savoir ce qu’on va faire de son gamin demain, parce que ces salauds de profs font encore grève. (Non pas qu’il n’y ait rien à dire sur les fonctionnaires en général, ni sur les profs en particulier qui, dans la grande majorité de deux que je connais, sont fiers d’avoir foutu Sarkö à la porte pour le remplacer par l’autre trouducul… ni sur les syndicats de la fonction publique et d’ailleurs.) Mais bon, faut pas déconner non plus. Déposer son mioche à l’école alors qu’on sait pertinemment qu’il est malade et que sa maitresse va en chier avec lui toute la journée, c’est un droit ! Et pis la maitresse elle a fait des études pour ça. Mais que ces ultra-favorisés nous prennent encore en otage en faisant grève, c’est une honte. Et c’est surtout un devoir de dégueuler sa haine sur eux au bureau le matin, midi et soir.

     

    Pierre Meneton : je me souviens avoir vu un reportage sur lui il y a plusieurs années à la téloche, je me souviens très bien des courbes qui montraient l’extraordinaire et opportune corrélation entre la courbe des ventes de boissons (boissons détenues par des multinationales) et celle de la teneur en sel des aliments (aliments “fabriqués” par… les mêmes multinationales !). Quelle déception (ouais, je sais, faut pas être si naïf) d’apprendre que la victoire de Meneton date déjà de 2008 et que rien n’a changé pour lui, ni à l’INSERM, ni en ce qui concerne sa présence médiatique.

    A ce propos, je fais un parallèle avec un schéma qui parle de lui-même dans le docu les Nouveaux chiens de garde. Dans les 2 ans (de mémoire) qui ont suivi le début de la crise des subprimes, les hérétiques Frédéric Lordon et Jean Gadrey sont passés 30 fois à la télé chez les Calvi & Co, contre 900 fois pour les Godet, Cohen, Attali ou Minc. Trente fois plus ! Sans compter qu’on empêche les premiers de parler, et qu’on n’interrompt jamais les seconds.

    Alors d’ici à ce que SuperNo passe en prime time sur TF1 pour nous causer d’équitation, va falloir être patient ! :D

  4. Salut SN

    Bien résumé, tout bien ne t’arrête pas, on serait déçu…

     

    Tout autre chose, Mais un peu lié quand même… Une subvention pour un concert de Guetta&co à Marseille avec mise à dispo gratuite du parc Borely ( une des seul grand parc urbain) , une subvention de 400000 euros et des places de 44 à 59 euros. Le tout labialisé MP2013, Capital de l’inculture. Dans notre villes les petits lieux ferment les uns derrière les autre pour nuisance sonore entre autre, et la ville refuse depuis toujours toute aide.

    Il y a une pétition pour faire sauter ce truc, je ne sais pas si cela est efficace, mais déjà 20000 personne sur face de book pour dire pas d’accord. (La mobilisation derrière son clavier est facile mais ici, dans la rue ca couine, c’est dire.)

    je met le lien je ne sais pas si cela est correct ici, mais voilà, je suis sincèrement écœuré.

     

    http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/mairie-de-marseille-annulation-de-la-subvention-de-400-000-euros-2

    merci

  5. Je ne suis pas sûre  que la majorité des gens n’aient pas le temps de faire de la cuisine…. C’est une question de priorité et de style de vie.  Il me semble qu’ils utilisent leur temps libre à d’autres activités. Le mode “surgelés” leur convient bien, comme les MacDo.

    Ils remplissent leur tuyau digestif comme ils font le plein de leur bagnole, de manière fonctionnelle, sans faire de lien avec leur santé, encore moins avec celle de la planète.

    Vous devez tous avoir dans votre entourage quelques spécimens d’adolescents, dont l’observation devant le frigo  permet d’avoir quelques inquiétudes sur l’avenir de l’agriculture bio…

    Comme le dit Superno, cette découverte  sur les produits Findus ( mais les autres valent -ils mieux?), est une bénédiction, car elle atteint tous ces neuneus qui ne se posent jamais de question sur ce qu’ils ingèrent, et qui ne regardent jamais le prix au kg de ces machins, hors de prix, compte tenu du peu qui reste après avoir enlevé tous les emballages prometteurs.

    Mais cela va-t-il durer? Les actualités chassent les précédentes, et le Pape va nous occuper quelques jours, le temps d’oublier les lasagnes au canasson voyageur roumain…

    Si vous avez  “des neuneus à surgelés” dans votre entourage, achetez leur le livre d’Isabelle  SAPORTA ” Le livre noir de l’agriculture.” Vous ferez oeuvre utile. Après lecture, il est impossible d’entrer dans une grande surface de la même manière qu’avant. C’est un vaccin garanti à vie.

  6. Petite leçon d’étymologie.

    FINDUS doit être plutôt d’origine finlandaise FINland et non Suédoise?

    Ceci dit, c’est sûrement un scandale de “tromperie sur la marchandise” et par le nombre d’intermédiaires qui doivent se sucrer au passage.

    L’autre scandale est que des tonnes d’aliments comestibles ont été mis à la poubelle pour des raisons d’image de la société FINDUS alors que le monde capitaliste est “soit disant” en pleine crise et qu’il génère des pauvres par régiments… Qui va payer sinon le CONsommateur?

    L’autre leçon est que certains critiquent les musulmans de ne pas bouffer de cochon alors que nos “amis anglais” eux, ne se gènent pas d’être scandalisés parce qu’ils ont bouffé du cheval!

    Reste que chez ALDI on peu bouffer du FINDUS (de la marque!) sans le savoir…

    Les traders et autres spéculateurs ont encore de beaux jours devant eux, sans travailler ni produire quoi que se soit.

    A bon entendeur…

     

  7. Très bon billet, mais comme on n’arrête pas le progrès, je propose “mangez du veau”, surtout ceux qui n’ont rien compris à la finance actuelle et qui sont sélectionnés dans “le midi libre” , il sont beaux mes veaux, regardez leur oeil bovin.

    http://www.midilibre.fr/2013/02/09/lasagnes-au-cheval-jose-bove-demande-une-enquete-europeenne,641513.php

    et pour ne pas nuire à la con pét ititvité, baissons les salaires des Français de 30 % comme le souhaite, le «Monsieur Europe» de la banque internationale d’investissement goldman sachs,

    http://www.leparisien.fr/economie/goldman-sachs-conseille-a-la-france-de-baisser-les-salaires-de-30-30-01-2013-2525317.php

  8. Pingback: Beurk ! | Les Dernières Nouvelles du Monde | Scoop.it

  9. Ave, ceux qui vont mourir…

    Finalement, que les fonctionnaires de l’enseignement fassent grève demain, ce n’est pas une catastrophe ! La santé des populations est de loin beaucoup plus importante. Non ?

    Bon, ceci dit, ce soir, des lasagnes au saumon au menu… faits maison. Sauf la pâte et le saumon, mais du poisson tout frais et tout brillant sorti de chez L…c car il n’y a plus de poissonneries ou presque dans la région du Havre.

    Bon ap’ les gars ! Demain midi, poule au blanc (on peut douter de la poule mais j’espère que ce n’est pas une cochonnerie infâme) avec du riz, je crois, de Camargue.

    Il me reste des patates du jardin mais j’arrive au bout, de la rhubarbe du jardin, de la citrouille du jardin, des poireaux du jardin…. Ha oui, dans les HLM, y a pas moyen ! Il suffit de foutre une baffe à ceux qui ne veulent pas et de transformer les pelouse qui ne servent à rien en jardins potager, les terrasses des toits d’immeubles en potagers, acheter sur les marchés chez les (petits) producteurs du coin, de moins manger de viande (Super No a bien raison) et de dire à ces connards qui veulent nous gaver de saloperies qu’ils aillent se faire empapaouter chez les proxima-centauriens !

    Devenons radicaux, bon sang, pour nous sauver contre ces salauds !

     

     

     

  10. Pingback: Mes trouvailles du jour : 11 February 2013 | DotMana

  11. “Elle mettait cet accident industriel sur le manque de personnel de contrôle”

    sachant que l’UE tente de faire passer depuis 2 ans une directive instaurant l’autorégulation par les acteurs de leur process Qualité (sic !), ça ne manque pas de piquant (je n’ose dire de sel ^^)…ah, conf(l)its d’intérêts….

    http://www.eesc.europa.eu/?i=portal.fr.events-and-activities-agri-food-chain (je vous laisse fouiller sur le sujet…hongrois rêver !)

    et http://ec.europa.eu/health-eu/my_environment/food_safety/ms_be_fr.htm (là, je vomis…)

  12. Bah… Quel est vraiment le problème d’avoir un peu de cheval dans ces lasagnes merdiques, au fond ? Bon, d’accord, on administre des neuroleptiques aux chevaux  et ça passe un peu chez les humains, mais les mangeurs de barbaque, ça les calme…

    On  a tenté de nous faire passer des haut le cœur sur le cheval, et puis comme ça n’a pas bien pris, on a changé d’angle et on a pris celui  de la tromperie sur la marchandise. En quoi est-ce un meilleur argument quand la tromperie sur la marchandise est institutionnalisée légalement par l’Union européenne via l’étiquetage OGM par ex. qui peut ne pas le mentionner si le pourcentage est inférieur à une norme fixée par les grands intéressés.

    • Je précise pour ceux qui n’auraient pas suivi que ce n’était absolument pas un hoax (même s’il a circulé de boite mail en boîte mail comme un hoax), que les infos étaient celles du Canard Enchaîné, et que Hoaxkiller est un site corrompu (qui vit de la pub pour les multinationales) et tenu par un ultralibéral, la preuve avec cet extrait :

      son billet d’humeur comporte toutefois beaucoup d’affirmations erronées ou politiquement très orientées, l’alerte étant utilisée pour mettre en cause les multinationales, le libéralisme et Bertrand Delanoé.

      Un mec qui ne fait pas le lien entre cette affaire et les multinationales, j’appelle ça un neuneu. Et un mec qui s’ offusque qu’on le fasse, j’appelle ça un libéral

  13. “Et puis pourquoi diable une part croissante de la population préfère-t-elle acheter ces merdes en barquette suremballées plutôt que de cuisiner soi-même ? Simple : manque de temps.”

    Manque de temps pour regarder la T.V…

  14. Dans cette logique de tromperies généralisées, je ne serais pas surpris d’apprendre que le  programme  du P S ait été rédigé par moult intermédiaires, rémunérés par le MEDEF…

    N B : excellent billet !

  15. Hier soir j’ai vu une partie de l’émission de Calvi “Mots Croisés”.

    Apparemment, l’empressement à mettre en avant le fait qu’il n’y avait pas de scandale sanitaire (aussi bien de la part de Benoit Hamon que du lobbyiste de l’ANIA) est suspect. Selon la députée européenne EELV Michèle Rivasi et le chroniqueur gastronomique Périco Légasse, c’est aller très vite en besogne, les chevaux roumains étant des pharmacies ambulantes.

    D’autre part, Perico Légasse semblait savoir de source sûre qu’une “marque de raviolis à consonance italienne” ne mettait même pas de boeuf dans ses délicieuses préparations, mais du cheval, de l’âne et du mulet (entre autres…)

    A suivre, si le pape nous en laisse l’occasion…

    • Aucun rapport avec la mule du pape et ses émules ni avec Bardot et ses éléphants.

      Ou un Benoît mis en cène à Rome et un autre benoît mis en scène à mots croisés.Des jeux de mots tout aussi croisés.

  16. 35 ans de cuisine,mon metier,moi ça m’étonne pas…j’ai vu tout cela arriver depuis longtemps,j’ai vu les légumes se transformer,plus de gout,tu les jettes dans une poele et il te reste une marre de flotte,les poissons sont devenus des choses sans texture,avant quand on les vidait,tu pouvais te mettre un hameçon dans le doigt,maintenant tu peux y aller les yeux fermés,ils sont pecher a l’épuisette..les restaurateurs ne veulent plus payer un cuisinier,il prefere un benet avec une paire de ciseaux et un cutter pour ouvrir les poches et les cartons..pourquoi retrouve t on toujours les memes desserts dans les restos,creme brulée ou fondant au chocolat tout pret de chez métro..l’agroalimentaire est de plein pied dans les restaurants depuis dix ans..ils sont en place les davigel,pomona et autres empoissonneurs…le pire reste a venir et bon appetit bien sur…

    • si tu passes chez métro, (je suis curieux alors j’ai essayé ,mais  il faut une carte), fais nous suivre la liste des plats du jour et des desserts tout préparés , à savoir , chaque jour ça change, ça va nous réserver des surprises,sur nos “restaurateurs”  j’en suis sur

      • si c’était a la carte qu’on voyait les arnaqueurs,ça serait simple,il faut juste passer devant quand le personnel mangent,si il ya des cuisiniers,ça aide a y entrer…sinon passe ton chemin.La souris d’agneau confite est a la mode,seulement c’est trois heures de cuisson,elle existe en poche portion individuelle,prix imbattable…d’ou vient l’agneau?on ne sait pas vraiment UE,peut etre roumanie? Bref a quoi bon payer un cuisinier a 2000 euros quand on peux prendre un gars au smic pour une cuisine dite”d’assemblage”.

        • jackweb7,

          Il semble que 70% des restaurateurs manient activement le four à micro ondes, sans parler des restaurants de collectivités et autres cuisines centrales scolaires.

          Un critique gastronomique qui écrit dans Marianne , Pericco Légasse, défenseur furieux de la bonne bouffe, avait fait la proposition qu’une loi permette aux vrais cuisiniers de l’écrire sur leurs cartes. Mais ça, c’était avant…

          Avant que le PS n’arrive au pouvoir. Depuis silence radio, dans Marianne, c’est  devenu Periccoloso de critiquer l’agroalimentaire….

          • les cuisines centrales,c’est pire,j’ai bossé pour sodexo et Compass,tu imagines meme pas.les paupiettes toute faite,une horreur,tu sais meme pas ce qu’il y a dedans,il te mettent “produits de la mer”pour les paupiettes de saumon.Les legumes c’est hiroshima,toute arrive d’espagne ou du maroc,acheter par containers entiers par des centrales d’achat…Les fruits pourrisent de l’interieur avant d’etre mur,tu peux rien faire avec a part de la compote..bref il me faudrait deux ans pour ecrire tout ce que j’ai vu,mais pour l’instant j’essaie de quitter ce métier,mais a 50 berges, pas facile…

        • @Jackweb7,

          Malheureusement, ce n’est pas suffisant que le personnel soit à table vu que de toutes façons, c’est la règle. Il faudrait constater qu’ils mangent autre chose que ce qu’ils proposent. On a le droit de visiter les cuisines mais personne ne le fait. Même si cela ne met pas à l’abri de l’arnaque, je me fie à la longueur de la carte. Plus y a de plats, moins y a de vraie cuisine.

          Après, il y a quand-même des exceptions : Ca dépend de la taille de l’équipage sur le pont …

           

           

    • Manureva,  « Soleil vert » était une œuvre géniale, prémonitoire, comme « 1984 » d’Orwell et « le Meilleur des mondes » d’Huxley.

      @Jean Jacques Clément,  Merci d’avoir donné le lien que je remets ci-dessous concernant Laurent Louis.

      Dans cet interview il déclare ouvertement « …il y a aujourd’hui cette volonté de réduire les peuples à la PAUVRETE, ainsi que de REDUIRE LE NOMBRE D’HABITANTS DE CETTE PLANETE, c’est un PROJET QUI EXISTE, on ne doit pas se voiler la face, on doit en être bien conscient…Certains mouvements obscures qui malheureusement dirigent les pays, dirigent le Monde… » A partir de la 25ème  minute des sujets plus graves commencent donc à être abordés entre les lignes.

      Laurent Louis, Député fédéral  http://www.dailymotion.com/video/xxdfc0_interview-laurent-louis-suite-a-sa-rencontre-avec-etienne-chouard-2-fevrier_news - from=embediframe

      Fait-il allusion à ceci ? http://www.nouvelordremondial.cc/2012/01/13/les-georgia-guidestones/

      Ou bien à ceci ? http://www.youtube.com/watch?v=mWBpj8semGA  Au risque de passer aux yeux de Fourest pour un conspirationniste obsessionnel compulsif ?

      Les français sont trop intelligents pour « croire » à tout cela. Le mondialisme découlerait selon eux, d’un processus naturel. Si les abeilles meurent, si la bouffe est aux OGM assaisonnés de round-up, si  les antennes relais sont inoffensives, si l’eau vient à manquer pour le coca, et la malbouffe aux antibiotiques, alors : c’est normal, c’est la nature humaine.

      Après plusieurs accidents nucléaires affectant très gravement l’habitat terrestre pour les milliers de générations à venir, tout ce que les gouvernants trouvent à dire, Japon inclus : faisons encore plus et d’avantage de nucléaire et allons en guerre pour l’uranium ! Si la pauvreté augmente faisons encore plus d’Europe. Tout cela est normal bien sur… Et les peuples en redemandent.

      Pourquoi l’ECOLOGIE n’a JAMAIS intéressé et n’intéressera jamais les clones lobotomisés de la classe politique ? Et aussi pourquoi l’alimentation n’est elle pas surveillée?

      Youtube diffuse une multitude de reportages sur la malbouffe : Pièces à conviction, Elise Lucet le 28/06/10 Assiette-tous-risques FR3 -  Manger peut-il nuire à la santé sur FR3 - L’emballage qui tue sur ARTE.- Résistance aux antibiotiques – contrôle sanitaires simplifiés – Le scandale des abattoirs – On est ce qu’on mange – Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin – etc. etc. etc.

      • (suite)  Remercions encore Superno, qui à l’art de faire le tour complet d’une question ; avec pertinence et  lucidité. Il nous condense  en une page ce qu’un siècle de JT télévisé a été  incapable de dire.

        Je continue d’essayer de voir ce qu’il y a dans le crâne des zélites, je pourrais ensuite me reconvertir dans le trifouillage des poubelles.

        Le problème de la surpopulation  ne devrait pas être l’affaire des banksters, mais plutôt de la nature :

        http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Hww-5rmebtY

        Je ne dis pas d’être végétarien à tous crins. Mais l’industrialisation rentabilisée concentrationnaire de la mort pour les animaux… ? Après une vie de souffrance : http://www.youtube.com/watch?v=Vz-_WnhnOu0

        Les multinationales se contrefoutent du bien être, de la santé, du progrès, de l’évolution, de l’équilibre de l’écosystème, de la biodiversité et de l’humanité. Pourquoi ?

        http://questionscritiques.free.fr/edito/CP/Paul_Craig_Roberts/Fracturation_hydraulique_environnement_destruction_de_la_planete_capitalisme_280113.htm

        Pour le député fédéral  Laurent Louis « il y a une VOLONTE DE REDUIRE LE NOMBRE D’HABITANTS de cette planète, c’est un projet qui existe, on ne doit pas se voiler la face… »

        Pour Christine Ockrent, participante innocente du Bilderberg récemment recyclée  à radio culture pour la bonne cause… Le Bilderberg, la Commission Trilatérale, le Bohemian Grove, le Skull et Bones, le Concil on Foreign Relations ne seraient que des clubs de gentlemen, qui se réuniraient pour jouer au Bridge, faire du Golf ou prendre le thé entre gentils requins végétariens.

        Si on explique aux français que pour l’avènement d’une humanité nouvelle, une grande masse de la population mondiale devra disparaitre, condition de la nouvelle naissance d’une nouvelle élite sur une nouvelle terre voulue par des sociétés secrètes,… les français rigolent ! Comment peut-on croire à de pareilles sottises ! Et continuent de bouffer ce qu’on leur donne à manger, tout en s’enlisant inexorablement dans la pauvreté. Bien sur, les idéologies des oisifs actionnaires ont toujours été d’inoffensives distractions.

        Les guerres mondiales n’ayant pas la côte auprès du peuple (pour l’instant), comment les banksters  s’y prennent-ils, à présent, pour arriver à leurs fins ?

        La FAF, French American Fondation, dont la liste sur WIKI n’est évidement pas exhaustive comprend entre autre François Hollande depuis 1996 et Ockrent depuis 1983 qui ne veut pas de retraite anticipée en tant que Young leader.

        http://www.voltairenet.org/article146888.html

        En France, nous n’avons pas de journaliste abordant ces questions.

        http://www.nouvelordremondial.cc/theories-de-controle-de-lesprit-et-techniques-utilisees-par-les-medias-de-masse/

        Laurent Louis, François Asselineau, Etienne Chouard, Pierre Hillard et bien d’autres…, auront de grandes difficultés à se faire entendre au-delà d’internet dont la liberté est de plus en plus menacée.

        La prochaine étape risque d’être la privatisation d’internet et le contrôle de son contenu. Aïe !

      • En 1980 Bernard Charbonneau écrivait :”Les comités de défense sont en train de réapprendre aux Français la véritable politique : celle qui conserve ou change la vie quotidienne. Ils leurs enseignent à s’associer et à se prendre en charge eux-mêmes pour des affaires qui les concernent directement. Et à partir de leur cas particuliers, à se poser les vrais problèmes de la société moderne….L’écologie ne sera sauvée que le jour où, sortant des discours, des parcs des facultés ou des colloques, elle gagnera la rue.”

        Trente ans après nous en sommes au même point. Les écologistes politiques sont dans les salons ministériels. Les Français eux espèrent pour la majeure partie que la croissance va repartir et avec, la consommation et ils continuent malgré tous les scandales, incuries, impérities de la classe politique à aller voter plutôt que de s’unir pour au minimum leur botter le cul. A suivre…

    • Pour l’instant, les vieux, on ne les transforme pas encore en “soleil vert” (quoique… peut-être que le jour où on apprendra qu’il y a de la viande humaine dans des plats de lasagnes garanti “pur boeuf” n’est peut-être pas si loin… sont capables de tout), on les laisse crever sans soins dans les hôpitaux par manque de moyens, manque de personnels au nom de la très sainte rentabilité (amen) :

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/scandale-a-londres-un-hopital-130596

      Là, ça se passe en Angleterre… mais croire que c’est impossible en France, c’est se bercer de douces illusions, car nous prenons le même chemin.

  17. Si j’ai bien compris l’histoire, on a interdit en Roumanie la circulation des charrettes tirées par des chevaux, sans se soucier de savoir si les habitants avaient les moyens d’utiliser d’autres modes de transports. On va supposer qu’ils ont les moyens de faire autrement, et qu’ils continuaient à utiliser ce mode séculaire juste pour contrarier les marchands de bagnoles….

    Puis on a abattu les chevaux devenus inutiles pour en faire des surgelés ou des raviolis, vendus à l’Ouest, vu que les contrôles supposent des postes de contrôleurs ayant le souci du bien public, donc des fonctionnaires honnis par le système, donc en nombre insuffisant.

    Chez nous, les écologistes considèrent comme un progrès d’utiliser des chevaux pour labourer, plutôt que des tracteurs qui tassent la terre, ou pour tirer des charrettes pour transporter les enfants ou les poubelles parce que c’est moins polluant  que des moteurs diésel…

    On va donc pouvoir vendre des voitures et des camions en Roumanie, et voilà un marché qui s’ouvre pour Pigeot, Renault and CO.

    Si vous trouvez que tout ça n’est pas logique, c’est vraiment que vous avez mauvais esprit…..

     

  18. Pingback: Beurk ! « Mes coups de coeur

  19. Je viens de relire cet article du Monde Diplomatique sur la consommation de viande:
    http://blog.mondediplo.net/2012-06-21-Quand-l-industrie-de-la-viande-devore-la-planete

    Très instructif quand aux dégâts provoqués par l’industrie carnée. Hélas, ces derniers temps je vois une sorte de courant invitant à consommer de la viande apparaître sur le net. Je vois de plus en plus d’images vantant les mérites du véritable “homme”, celui qui mange du bacon. Celui qui refuse un plat de salade en disant “Vous faites erreur, vous m’avez donné la nourriture de ma nourriture.”. Je vois ça notamment sur 9gag (mais c’est un vrai fourre tout) et sur Chive, un site américain d’humour pro-militariste, particulièrement populaire.
    J’imagine que de la même manière que l’industrie de la viande avait demandé à Edward L. Bernays de populariser le bacon en temps que “petit déjeuner du vrai américain”, une nouvelle vague de “communication” a été lancée sur le net pour entretenir la consommation carnée. Fumer, boire, manger de la viande, c’est la “nature” de l’homme “viril”. Devenir asthmatique, alcoolique et obèse, c’est son avenir…

  20. Mercredi 13 février 2013 :

    En France :

    A Nantes :

    Un chômeur de 43 ans est mort après s’être aspergé d’essence et s’être immolé par le feu, ce mercredi, devant l’agence Pôle Emploi Nantes-Est (Loire-Atlantique), juste en face des Restos du cœur.

    En août 2012, un homme s’était immolé par le feu dans les locaux de la caisse d’allocations familiales de Mantes-la-Jolie (Yvelines). Agé de 51 ans et originaire de la commune voisine de Mantes-la-Ville, il avait appris que le RSA venait de lui être suspendu pour un mois.

  21. Péricco Légasse des grands jours hier soir sur Canal dans le Grand Journal!

    Quelques notes prise au vol:

    “La grande distribution impose des prix d’achat qui font que les fabricants sont obligés d’acheter de la merde ! Quand on fait la course aux petits prix, dans le mépris du consommateur, c’est ignoble de fonctionner comme ça…

    Nous sommes dans un système libéral où c’est la grande distribution qui fixe les prix, en bout de chaîne, quand tous les intermédiaires prennent leur marge, combien on paye la viande au point de départ?

    La Roumanie est dans l’ UE, l’ Europe libérale est complice, Mr Barroso est complice de ce système, les voleurs, c’est l’ Europe, la Commission, c’ est une bande de voyous… !”

     

     

     

     

    • tout a fait pilou, et c’est que le debut,on va voir arriver des tas de scandales sanitaires,plus de controle,des traders qui font voler des troupeaux de boeuf entiers de pays en pays,la viande fait le tour de l’europe avant d’arriver en barquette…je ne parle pas des additifs alimentaires,exhausseurs de gout et autre sauces fait a base de carcasses de boeuf,des bons concentrés de moelle épiniere de vache qui ont jamais quitter leur enclos….il y a encore des gens comme pericco legasse qui bataille ferme depuis des années pour dénoncer le carnage,il a entre autre dénoncer le scandale de lactadis sur les camenberts moulés a la louche par des robots et surveiller par deux mecs habillés en cosmonautes…il faut carrément bruler bruxelles, c’est gens sont vendus a l’agro alimentaire,ils nous menent au désastre..

    • Vu de notre fenêtre plus ou moins “confortable”, on peut se demander comment les grecs peuvent encore supporter tout ça sans péter un gros câble. Sans doute parce qu’ils sont comme la grenouille qui ne se rend pas compte qu’elle boue à petit feu dans la marmite. Quand notre tour sera venu (on y est déjà d’ailleurs, mais les “fait divers” du genre immolation en place publique n’intéresse pas encore grand monde), on ne sera probablement pas plus finauds et on se contentera de rester dans la grosse majorité silencieuse et passive qui rentre la tête dans les épaules, regarde ailleurs et attend que l’orage passe, chronique de la lâcheté humaine ordinaire.

      Fabrice Nicolino est tellement radical (dans le sens “absolu” et “retour aux racines”) qu’il est parfois dérangeant, mais peut-être a-t-il finalement raison de penser davantage aux animaux torturés plutôt que “les tristes connards que nous sommes qui avons accepté la financiarisation de la vie quotidienne des humains” ?

      Le pouvoir français a raison de se préparer à la révolte qui gronde, et encore, comment est-ce possible qu’il n’y ait pas déjà quotidiennement un salaud de grand patron cynique ou un enfoiré de petit chef de merde qui se fasse passer à tabac dans un coin sombre du parking ? Ils tuent les gens à petit feu, en s’immisçant jusqu’aux aspects les plus intimes de la vie des salariés, et salariées dans ce cas précis.

      • Gwenaël,

        Quel mépris pour les peuples !

        Les peuples ont fait deux expériences traumatisantes pendant le 20e siècle, le fascisme et le communisme.

        La mémoire collective en a été marqué pour très longtemps. C’est l’expérience du nazisme qui fait le  FN ne dépassera jamais 15 ou 20% des voix, et je compte large en y incluant les protestataires. Il n’a d’ailleurs pas progressé depuis plus de 10 ans.

        Pour le communisme, peu importe que qu’en pensent ceux qui le défendent. Ce qui importe, c’est ce qu’en pensent 80% des citoyens. Pour eux, il s’agit d’un échec humain, économique, écologique, démocratique et politique. Il a tué l’espoir d’un monde meilleur pour longtemps. Et ce n’est pas l’absence d’analyse critique de la part des communistes qui peut arranger les choses.

        C’est l’échec du communisme qui fait que les “révolutionnaires” marxistes, léninistes, trotskystes, communistes ou autres, ne dépasseront jamais 10 ou 15% et je compte large aussi.

        Les peuples ne veulent vivre ni dans une dictature communiste, ni d’extrême droite. Il serait intéressant de faire un sondage pour savoir s’ils sont vraiment contre le capitalisme, comme le disent les révolutionnaires ?!

        A mon avis, comme ça, au doigt mouillé, puisqu’il n’y a pas de sondages, ni d’études pour avoir une idée,  ils souhaitent une autre répartition des richesses, comme au Venezuela ou en Suède. Rien d’autre. Mais pour le savoir, il faudrait peut-être leur demander leur avis ?!

        Ils souhaitent des services publics qui fonctionnent; ils ne sont pas opposés aux entreprises privées, mais aux multinationales et à la finance mondialisée. Ils veulent des médias indépendants, des hommes politiques révocables et qui ne font pas carrière, des contre pouvoirs et le respect des libertés individuelles.

        Il y a deux manières de faire de la politique. Soit on part des idées, on essaye de faire entrer la réalité dans les idées, et si ça ne marche pas, on traite les gens de cons.

        Soit on part de la réalité de ce que souhaitent les populations et on essaye d’élaborer des unions et des solutions politiques pour avancer. Faute de quoi, effectivement, les gens restent chez eux. Si les offres politiques ne correspondent pas à ce qu’ils attendent, s’ils n’ont pas confiance, pourquoi iraient-ils les soutenir?

        Un simple exemple, à l’heure où les peuples européens comprennent la nocivité de l’ UE et de l’euro, et veulent en sortir, on trouve plein de “révolutionnaires” pour expliquer que sortir de l’UE ou pas, c’est pareil. Et que c’est pas le problème, que le problème c’est de sortir du capitalisme. Encore faut-il que les peuples soient d’accord.

        La mondialisation se fiche de l’avis de peuples, mais je crains que beaucoup de militants politiques ne s’y intéressent pas davantage. C’est du marketing de base, l’offre politique ne fonctionne pas sur des bases bien différentes de la vente d’un paquet de lessive. Si le produit ne correspond pas aux attentes, il n’y a pas preneur.

         

         

         

         

         

         

         

         

        • De quel mépris parles-tu ? Ça ne serait pas un peu l’hôpital qui se moque de la charité ?

          Fascisme et communisme. Chuis ni communiste ni spécialiste du communisme, mais t’es sûre que les dictatures du siècle dernier ont appliqué le communisme tel que Marx et Engels l’ont décrit ? Faudrait pas non plus utiliser les mêmes raccourcis que ceux du Figaro.

          Ha voui, un autre truc : pourrais-tu faire un copier-coller des pseudos plutôt que d’écorcher la moitié de ceux à qui tu réponds. On prendrait presque ta négligence pour du mépris.

  22. Ayé ! Le coupable est trouvé : Spanghero ! Avec, Pujada inside, les larmes des frères, anciens rugbymen, qui ont vendu leur affaire en 2009 et qui n’y sont pour rien donc.

    Sur les pratiques capitalistiques de la filière agro-alimentaire, que dalle ! Nada ! Des clous ! Pas touche à ce petit monde qui grenouille, non mais !

    Bientôt, tout rentrera dans l’ordre, on ne parlera plus des magouilles agros et on passera à autre chose…

    Putain de 21ème siècle ! Beurk beurk beurk !!!

     

     

  23. Fourest aurait-elle fait des émules sur Arte ?

    En étant attentif, pendant le J.T. du 20 H : voici la petite phrase balancée subrepticement entre la viande de cheval et Hugo Chavez reprenant du poil de la bête après son opération, c’est-à-dire pendant le reportage sur la chute des météorites en Russie :

    Bla..Bla Bla… Poutine…Bla…Bla…Bla…Et déjà certaines théories du complot circulent ??? Certain soupçonnent le Kazakhstan voisin d’avoir procédé à des frappes nucléaires !!!? En réalité, pour les spécialistes l’évènement était imprévisible…Bla…Bla…Bla

    Traduction du message subliminal décodé : Les théoriciens du complot seraient des débiles mentaux qui ne savent pas faire la différence entre l’impact d’un missile nucléaire sol-air du Kazakhstan et celui d’une météorite ! La Troll laisserait entendre que des ouvrages seraient déjà en préparation  concernant des frappes nucléaires venant de sociétés secrètes Kazakhstanaises, par des « théoriciens » du complot ! Reléguant François Asselineau et Michel Collon au stade de demeurés incultes qui ne sauraient pas faire de différence entre un cheval des steppes et une multinationale pourrie ! La faute à ce pauvre Cheminade perclus de rhumatisme qui sert régulièrement de punching ball anti-conspirationiste aux Fourest, Pascale Clark etc.

  24. Bruxelles vient de déclarer “qu’un étiquetage plus poussé augmenterait les prix….” L’hypothèse que cela diminuerait les profits des actionnaires n’est pas envisagée.

    Nourrir les poissons, les volailles et les porcs avec des farines animales ( avec ou sans prion), quelle perte de temps ! Sans étiquette du tout, ce serait encore plus mieux, on mettrait directement les farines animales dans la fabrication des produits alimentaires. Du soleil vert et orange, en somme….

    Heureusement que tous nos élus sont déterminés à “changer l’Europe”… Quelques affiches électorales:

    1979: PS: “Changer l’ Europe, vivre au pays”

    1997: PS ” Changer d’ Europe”

    2000: Chirac “Une Europe plus efficace, plus démocratique et plus proche des citoyens”

    Collectif pour “Une autre Europe dans un autre monde” avec ATTAC, PCF, EELVerts, Les Alternatifs, la CFDT et la LCR.

    2001: Chevènement ” Une autre Europe”

    2003: Bayrou “Il faut changer l’ Europe.”

    Le PCF: ” Construire une autres Europe”

    2004: De Villiers ” Pour changer d’ Europe”

    2005: Les Verts “Pour qu’une autre Europe soit possible.”

    Besancenot: ” Pour qu’une autre Europe soit possible”

    Sarkozy: “Oui au referendum pour changer l’ Europe”

    Le PCF: “Non au referendum “pour une autre Europe””

    Extrême gauche, “la Voix du peuple” : ” Pour une autre Europe”

    2006 Le FN veut  “Une Europe des Patries” et Hollande veut ” Une autre Europe”

    2008 Le Journal Rouge” Une autre Europe est possible”

    2009 Sarkozy: ” Voter UMP, c’est le moment de construire une autre Europe”

    Dupont Aignan” Changer d’ Europe pour construire une autre Europe”

    2012 Front de Gauche: “Pour changer d’ Europe”…

    C’est bien la preuve qu’ils sont tous conscients que “ce machin” n’est pas satisfaisant ! Avec autant de volonté de changement depuis si longtemps, on se demande bien pourquoi c’est de pire en pire?

    Élevez donc deux poules sur votre balcon, mais encore faut-il s’assurer que le maïs ou le blé sont sans OGM… Misère…

     

     

     

     

    •  

      Pilou, merci pour ces précisions.

      C’est exactement là où se situe la monumentale arnaque !

      Devant l’incommensurable désastre provoqué par l’UE, les profiteurs du système de l’extrême droite à l’extrême gauche prêchent depuis toujours pour « une autre Europe »

      Traduire par « ils veulent aller discutailler à Bruxelles confortablement car ils savent que RIEN ne changera ». Jamais il n’y aura de consensus pour mettre en péril la poule aux œufs d’or qu’est la bureaucratie technocratique bruxelloise ou strasbourgeoise pour la classe politique carriériste et affairiste allant des Le Pen passant par des Mélenchon.

      Même Laurent Louis de Belgique s’est laissé prendre au piège !

      http://www.youtube.com/watch?v=XWqE965Nck8

      M. Laurent Louis n’a malheureusement pas encore vraiment compris (mais ça viendra…) que même avec une réforme en profondeur du système par la création d’une « Europe des peuples » JAMAIS il ne pourra améliorer quoi que ce soit, puisque dans ses fondements même la réunion de pays aussi différents que la Grèce, l’Allemagne le Portugal et l’Autriche, l’Italie et la Bulgarie etc. ne pourront élaborer une politique économique et sociale commune en harmonie.

      C’est inconcevable ! Il ne peut pas y avoir de pouvoir décisionnaire dictatorial et totalitaire par une poignée de criminels non élus démocratiquement et mis en place par les US qui pourront prendre de « bonnes décisions communes » au nom de tout le monde dans cette tour de Babel.

      Le SEUL et unique politique français qui a compris qu’il fallait radicalement, exploser le système est François Asselineau. Il est le SEUL à préconiser l’utilisation de l’article 50 pour une sortie de l’UE.

      Ce qui n’empêcherait  pas, bien au contraire, de garder d’excellentes relations avec nos voisins européens et le monde entier, une fois sorti de l’OTAN guerroyant et une refonte de l’économie avec la sortie de l’euro. L’harmonisation du monde ne peut pas se faire par la coercition, mais par une évolution naturelle dans le respect de la diversité des peuples.

      C’est absolument le seul ! Les anglais ont Nigel Farage et gardés la livre sterling c’est tout.

      Qui gouverne la France et l’Europe ?

      1/4, 2/4,3/4,4/4. Quatre Vidéos mises en ligne en Janvier 2013 :

      La première  http://www.youtube.com/watch?v=bZZf703Ck3o

      Rôle des US et de l’Allemagne nazi, européistes (Hitler et les USA voulaient créer et maîtriser une Europe sans frontière pour en faire profiter le business de l’oligarchie financière internationale, l’industrie pétrochimique et tout le reste au profit d’une élite).

      A cela ajoutons les centaines de documents historiques sur internet qui expliquent la vraie histoire hors propagande, ainsi que ce qui se passe vraiment actuellement dans le monde. On ne peut imaginer pays plus aveugle et sous informé, que la France à l’heure actuelle.

  25. Bon alors, j’apporte ma petite pierre à l’édifice:

    Monsieur Barthélémy Aguerre, patron de Spanghero par ci, Monsieur Barthélémy Aguerre par là ….
    Ca me rappelait quelque chose sans que j’arrive à mettre le doigt dessus.
    J’ai fini par me souvenir:
    http://www.lejpb.com/paperezkoa/20081122/107997/fr/La-cooperative-Arcadie-mise-examen-pour-tromperie-aggravee
    Du beau linge, Conseiller Général dites-donc, et suppléant du député local Jean-Lassalle, son grand pote.
    http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/06/07/legislatives-lassalle-candidat-de-la-ruralite-au-menu-viande-avariee-ou

     

  26. Avenir, et aussi Guénaël, spécialiste en révolution des grenouilles,

    L’arnaque “d”une autre Europe” n’est possible, qu’en favorisant la méconnaissance généralisée du contenu des Traités. L’article 443,3 dit ceci: ” Un seul Etat peut s’opposer à toute modification des Traités”.

    La démocratie la plus élémentaire voudrait que la moitié +1 suffise à modifier les Traités…. Nous avons donc affaire ici à autre chose qu’à un processus démocratique, il s’agit d’un verrouillage en règle.

    Lorsque certains dirigeants ont des sursauts démocratiques, Bruxelles y met rapidement un terme.  Papandréou voulait organiser un referendum sur les plans d’austérité. Non seulement il n’a pas pu le faire, mais il a été viré et remplacé par Papademos.

    Papademos n’est pas n’importe qui, ancien Gouverneur de la Banque Fédérale de Boston, ancien Gouverneur de la Banque de Grèce au moment des comptes falsifiés par Goldman Sachs, ancien Vice Président de la BCE, il a été nommé 1er Ministre grec sans élection en Novembre 2011.

    Pareil pour Berlusconi, qui refusait d’appliquer les plans d’austérité, viré, et remplacé par Mario Monti,  même pedigree que Papademos, sans élection non plus.

    La plupart des dirigeants européens sont soit des Young Leaders, soit des anciens de Goldman Sachs, soit sont issus des grandes Universités américaines. En trouver un qui s’oppose à toute modification est pour eux un jeu d’enfant…. Ce que ne n’expliquent jamais ceux qui sont “pour une autre Europe”.

    Ils n’expliquent jamais qu’on ne peut pas changer l’UE de l’intérieur, parce que le système mis en place est anti démocratique et qu’il a été soigneusement verrouillé. C’est d’ailleurs à ça qu’on peut les reconnaître:

    * Ils ne citent jamais aucun article des Traités européens, et surtout pas le 443,3.

    * Ils reconnaissent du bout des lèvres que tout ce fonctionnement n’est pas démocratique, “qu’il y a déficit démocratique”, comme ils disent,  mais ne prononcent jamais le mot de DICTATURE. Transformer le NON d’un referendum en OUI, faire revoter jusqu’à ce qu’ils disent oui, virer des dirigeants élus pour les remplacer par d’anciens banquiers, verrouiller tout changement avec des articles comme le 443,3, on ne voit  pourtant ça que dans des dictatures…

    * L’autre moyen de les reconnaître, c’est qu’ils disent toujours ” Europe” et pas “Union Européenne”. L’ Europe est une donnée géographique, historique et culturelle. L’UE est une fabrication artificielle de l’ Ecole de Chicago. Il faudrait qu’ils expliquent ce qu’est l’ Ecole de Chicago et que l’ UE est une version soft  “de la stratégie du choc”. De moins en moins soft d’ailleurs.

    Ils continuent donc à “jouer la montre” en faisant croire que l’UE n’est pas une dictature des multinationales et de la finance, qu’elle est réformable de l’intérieur, qu’on peut changer les statuts de la BCE, remettre à plat les Traités , en faire une Europe sociale, patin couffin…

    * Pour bien fermer toute velléité de sortie de l’ UE et de l’euro, ils n’ont pas de mots assez durs pour qualifier les solutions nationales de “solutions rabougries”, ” de repliements populistes”, ” de retours en arrière”, ” de nationalisme rance”, “de patriotisme aux relents fascistes”  et autres noms d’oiseaux…

    Heureusement, il existe aussi des mots pour qualifier le soutien direct ou indirect, (ou comme disent les marxistes , “un soutien objectif”),  à une dictature des multinationales et de la finance: la COLLABORATION.

     

     

    • Pilou. Collaboration, c’est bien trouvé. L’UE, Hitler l’a rêvé, les US l’ont fait avec l’aide des nazis protégés d’après guerre (on a les noms). La vraie histoire est passionnante à découvrir et absolument sidérante ! La place manque malheureusement pour développer.

      L’oligarchie mondialiste de la finance internationale principalement US, qui voulait l’UE a organisé financé tous les camps antagonistes des 2 guerres mondiales, ainsi que l’UE actuelle.Finalement ils ont gagnés (forcément puisqu’ils tiennent le casino et les pions de toutes couleurs)

      Oui le terme de collaboration est parfaitement adéquat pour les européistes d’aujourd’hui. Les présidents français advenus après De Gaulle devraient tous passer en cour martiale pour haute trahison.

  27. Commentaire sur l’article Beurk

    Beurk ! - Le Croquant

    Findus ! Vous avez dit Traçabilité ? Oui nous disons traçabilité ! Du cheval dans les lasagnes au lieu du boeuf. Tromperie, tromperie disent les médias écrits, auditifs et visuels…..Mais le reste ????On occulte, silence papier, silence radio, silence petit écran, silence politique…..D’où vient le lait de la fabrication de la béchamel ? Comment les vaches qui fournissent le lait ont-elles étaient nourries, qu’ont-elles reçu comme médicaments ? Sont-elles élevées en batteries ne voyant que la lumière des ampoules ou élevées en plein champs et ayant pour nourriture l’hiver que du foin ??? Continuons. Les tomates qui servent à la sauce, comment sont-elles cultivées ? Hors-sol arrosées de toutes les merdes ? Ou en plein champs ou en serres non chauffées sur un sol leur apportant tous les ingrédients qui leur sont nécessaires à leur croissance et à leur maturité ????Et pour finir la composition de ces lasagnes, les pâtes dans lesquelles sont intégrés les ingrédients ci-dessus nommés. Que quel blé viennent-elles ? Comment ce blé a-t-il était cultivé ? Arrosé de produits merdiques sur un sol complétement détruit par la monoculture-agro-industrielle, ou par une culture respectant le sol sur lequel il pousse, participant à une rotation des cultures sans recevoir les poisons que nous retrouverons dans notre sang ??? Et enfin pour mettre la cerise sur le gâteau tous ces additifs qui permettent de tromper notre goût et ainsi d’accrocher le consommateur à cette merde composée par ce monde capitaliste se foutant complètement de la santé humaine pourvu qu’il puisse faire des plus-values de plus en plus grandes pour le bénéfice de ses profits. Et comme le dit bien SuperNo : “En première année d’économie, on apprend un truc fondamental : la raison d’être d’une entreprise capitaliste est de dégager de la richesse pour ses actionnaires. Et quand ces actionnaires sont des financiers, on comprend aisément que les profits qu’ils peuvent faire sont autrement plus importants que les saloperies qu’ils collent dans l’assiette des pigeons qui ont la faiblesse de les acheter.” La véritable force est dans la majorité. Et cette majorité c’est nous qui l’avons et non pas la minorité qui sont les façonneurs du système capitaliste. Prenons cette force entre nos mains et agissons………..

    • ””””la raison d’être d’une entreprise capitaliste est de dégager de la richesse pour ses actionnaires.”””

      Normal, les actionnaires demandent intensément de somptueux bénéfices…ils ne veulent pas manger de la merde et la qualité a un prix. Sans compter la femme de ménage/cuisinière qu’il faut quand même bien payer hélas !

      “”“”“”Prenons cette force entre nos mains et agissons……”“”“”

      Ben j’ai bien agis dans mon potager cet aprem. Je constate que la terre est de plus en plus basse et que mon dos s’en ressent mais le plaisir est a venir ; bref j’agis (d’autant plus/mieux que j’ai supprimé la télé, ce que j’estime être un mouvement indispensable pour enrichir sa vie ne serait qu’en temps récupéré)

  28. @Superno

    Le Taulier d’INFO-LIBRE.fr : Info-libre  http://www.info-libre.fr/

    a voulut s’inscrire sur le réseau social  « TheChangeBook »

    Il a reçu la réponse suivante de « Thechangebook » :

    « Bonsoir, il y a sur votre profil, une publication sur Pierre Hillard. Ce personnage proche d’Alain Soral (ah bon ?) a des opinions conspirationistes et faschistes, il est donc clairement hors charte.Nous constatons également des liens sur votre site, dans lequel apparaissent notamment des vidéos de Pierre Hillard, d’Etienne Chouard, de Pierre Jovanovic, et de François Asselineau ! Tous ces personnages vont à l’encontre de la charte de « TheChangeBook » que vous avez du lire au moment de votre inscription. Vu votre absence de réponse,… bla, bla, bla,… votre vidéo a été retiré, … bla, bla, bla… , nous vous demandons de ne pas publier de liens pouvant mener aux personnages cités plus haut… »

    Les Supernonautes apprécieront ! C’est intéressant car nous avons ainsi une liste des seuls vrais opposants en mesure de déranger le système. Le blog de Superno est en zone libre. Mais combien de temps encore Internet sera libre ?

  29.  

     

    Et du côté des extrêmement très énervés  http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3201

    L’anonymat, permettra d’éviter qu’on apprenne par exemple que Mélenchon, mélanche les boutons Vert, Rouge et blanc à Bruxelles…Tout comme Marine Le Pen, il est hautement protégé par le système, pour servir de canal d’irrigation et faire perdre les voix d’un improbable changement français dans les océans des oubliettes.

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/jean-luc-m%C3%A9lenchon-les-farines-animales-et-twitter.html

Laisser un commentaire