Prix de l’essence : non mais quelle bande de crétins !!!

Je suis dans une colère noire. Nous seulement ces “socialistes” ne sont pas de gauche, ils font le cirque avec les Roms pour meubler l’actualité estivale, ils sont pour le nucléaire, le gaz de schiste et l’aéroport de Notre Dame des Landes, ils vont aux sauteries du MEDEF, ils tortillent du cul pour éviter de renoncer à leur cumul de mandats, ils signent les traités européens qui nous ligotent et nous asservissent… mais en plus ils se comportent, avec cette foutaise de “baisse des prix des carburants”, comme les derniers des crétins.

Le cas le plus grave est certainement celui de Pierre Moscovici. C’est un ultralibéral, réchappé de justesse de l’affaire DSK (tout comme Cambadélis, qui s’apprête à annexer le P”S”. On commence à voir une logique, là-dedans…). Contrairement à des minus comme Estrosi ou Jacob, il n’a même pas l’excuse d’être intellectuellement défavorisé. Quand il dit des conneries, c’est sciemment, et cyniquement. Circonstance aggravante, Moscovici est le fils de Serge Moscovici, brillant sociologue qui fut l’un des théoriciens de l’écologie et de la décroissance. Il ne peut donc pas ignorer à quel point cette mesure ahurissante de “baisse du prix des carburants” figurera en bonne place dans la hiérarchie des mesures politiques les plus connes, et pourtant il y a de la concurrence.

Le pétrole a commencé à se former il y a plus de 500 millions d’années. Nous, les humains, n’avons commencé à le consommer de manière frénétique que vers 1850. Et en 2050, il n’y en aura plus ou si peu. En 200 ans, nous aurons ruiné ce que la nature a mis 500 millions d’années à produire. C’est sans doute ce qu’on appelle “développement durable”. Pour rendre la chose un peu plus parlante, imaginez que le trajet entre Paris et Lyon, environ 450 km, symbolise la vie de notre planète depuis sa naissance, il y a environ 4,5 milliards d’années. Il faut attendre l’arrivée dans le Beaujolais pour voir le pétrole commencer à se former. Et pour le début de sa consommation, c’est à… 2 centimètres du cheval de la Place Bellecour… Et les crétins du gouvernement font comme si le voyage devait se poursuivre jusqu’au Ferry-Boîte du Vieux Port de Marseille…

Alors que nous sommes à l’aube de ce qui va être une rupture dans l’histoire de l’humanité (le manque de pétrole), un gouvernement “socialiste”, en raclant ses fonds de caisse vides pour baisser de quelques centimes le prix du précieux liquide, se vautre dans la démagogie et la bassesse, en accréditant le message suivant : “continuez à acheter des bagnoles, roulez tranquilles, surtout ne changez rien, la hausse récente n’est qu’une “crise” passagère : du pétrole, il y en a encore pour des siècles !

Remarquez, l’automobiliste est à mettre dans le même sac, qui pense que non seulement le gouvernement peut faire quelque chose contre la hausse inéluctable du prix du pétrole, mais en plus qu’il le doit, et que c’est même une priorité…

Comment ne se rend-il pas compte, l’automobiliste, que la priorité urgente du gouvernement, c’est de le sevrer de sa drogue avant qu’il ne soit trop tard ? Consacrer son pognon, non pas à flatter le gogo par du marketing d’aussi basse extraction, mais plutôt à développer à marche forcée les moyens de substitution à la bagnole et au pétrole… Au lieu de tempêter dans un verre d’eau et se lamenter sur le sort des salariés d’Aulnay, les reconvertir dans un travail d’avenir, qu’il soit dans les transports en commun, l’agriculture bio, les énergies renouvelables ou l’isolation des bâtiments…

Parler en ces termes du Peak Oil au JT de 20 heures devrait être obligatoire !

Aux quelques journalistes goguenards qui demandent à Moscovici comment il va faire à l’issue des 3 mois de la mesure (si on peut éprouver une seule satisfaction, c’est que pour une fois il ne s’est pas trouvé un seul journaliste pour gober ses couleuvres…), il répond, avec le sérieux qui le caractérise : “bah, on va demander à l’OPEP de produire plus pour baisser les prix…

Rappelons une ou deux évidences qu’il serait nécessaire de connaître avant de se ridiculiser à la télé :
- Un des buts de l’OPEP est de permettre à ses membres de s’en mettre plein les poches. Cette demande est donc à peu près aussi pertinente que celle qui consisterait à demander à Apple de baisser le prix de ses gadgets pour drogués de la conso.
- Et surtout, l’OPEP est strictement incapable d’augmenter sa production, c’est même le principe du peak oil. Il serait bon que Madame Duflot lâche ses listes de potes pour la prochaine légion d’honneur et prenne 5 mn pour lui expliquer. Enfin, si tant est qu’elle soit au courant, il serait sans doute plus sûr de confier la mission à Yves Cochet…

Le blaireau de base, lui, n’a rien compris. Il veut que l’essence baisse, car tel est son bon vouloir.

Moi aussi j’aimerais bien passer une nuit avec Scarlett Johansson. Mais contrairement au blaireau de base, j’ai bien intégré que ce n’est pas possible. Pire, je pense que j’ai beaucoup plus de chances de coucher avec Scarlett Johannsson que de voir le prix du pétrole baisser dans les prochaines décennies…

Bah, c’est pas grave, s’il n’y a plus de pétrole. Ils vont bien nous trouver autre chose…

La voiture à air comprimé ? C’est sûr, comme tous les ans depuis près de 20 ans, elle sortira l’année prochaine.

La voiture électrique ? Là, tout le monde est péremptoire : c’est l’avenir. Surtout que ça fournit un prétexte idéal pour développer notre secteur nucléaire plein d’avenir®. Mais c’est juste le démarrage qui est “un peu lent”. Autonomie insuffisante, aucune infrastructure de recharge, prix délirant… La Renault Zoé, celle qui doit faire décoller les ventes, a déjà un an de retard. L’année prochaine… Enfin, peut-être… Mitsubishi, qui fabriquait la “Peugeot” Ion et la “Citroën” C Zéro, vient de dénoncer le contrat : ventes insuffisantes. Résultat, Peugeot liquide sa Ion pour… 10900 euros au lieu de 30000… Une vraie réussite !
Je vous avais parlé de la Nissan Leaf, celle qui ressemble plus à l’idée qu’on se fait d’une voiture “normale” : c’est un triomphe : 11 (onze) voitures vendues en France en juillet 2012…
Aux Etats-Unis, ce n’est guère mieux. La star locale, c’est la “Chevrolet Volt” (également vendue en Europe sous la dénomination de “Opel Ampera”). Un engin capable de parcourir quelques dizaines de km sur la batterie, avant qu’une turbine alimentée à l’essence ne prenne le relais pour charger la batterie, consommant environ 7l/100. Une bonne idée, sur le papier, puisque ça résout le principal problème des voitures électriques : l’autonomie qui interdit de s’éloigner. Sauf qu’elle coûte dans les 40 000 dollars (et autant d’euros chez nous). General Motors vient de mettre au chômage technique les salariés qui produisent la Volt, car les ventes sont inférieures de moitié aux prévisions et il y a 6 mois de stocks !

En fait, il n’est pas très difficile d’économiser bien plus que les quelques misérables centimes de Moscovici. On pourrait bien sûr parler de covoiturage, de télétravail, de vélo ou de transports en commun… Mais sans même faire de gros effort, il suffit de conduire moins vite et plus calmement pour consommer un litre de moins. 110 au lieu de 130, 100 au lieu de 110, et l’affaire est dans le sac. Je suis toujours stupéfait de voir tous ces abrutis qui transforment le trajet domicile-travail en compétition quotidienne, à coup d’accélérations rageuses suivies quelques secondes plus tard d’un freinage violent. Surtout que bien souvent leurs montures sont des 4x4 ou des “SUV”, des véhicules hauts, lourds, à l’aérodynamique de boîte à godasses qui consomment fatalement beaucoup plus qu’un véhicule “normal”. Dommage qu’ils soient tellement cons et drogués à la con-sommation qu’ils sont inaccessibles à tout argument rationnel, sinon ils comprendraient qu’ils pourraient sans doute économiser 10 fois l’obole de Moscovici…

On en reparlera, dans un an, dans 2 ans, dans 5 ans, de la baisse de Moscovici… Quand le gasoil sera quelque part entre 2 et 3 euros… Et on rigolera… Jaune !

L’automobiliste français moyen brûle environ 70 litres de carburant par mois. 6 centimes de baisse par litre, ça nous fait une économie de 4,20 euros/mois. Le Pérou ! 12,60 euros sur 3 mois. Dans le même temps, la mesure va coûter 300 millions d’euros au budget de l’État en faillite. D’une manière ou d’une autre, chaque foyer fiscal va donc en être de sa poche de 10 euros ! Sacrée affaire !
On remarquera au passage que le strict piéton, cycliste, et/ou utilisateur de transports en commun (et ils sont nombreux dans les villes) ne gagnera rien, alors qu’ils raquera quand même les 10 euros… Au contraire, les gros rouleurs, et surtout les sociétés de transport (celles qui remplacent leurs routiers français par des Polonais, Bulgares, Hongrois, Tchèques, Slovaques, Roumains, Lettons… Des parangons de la vertu sociale et environnementale…) vont y gagner un peu ou énormément…

Au passage, une salutation aux dirigeants d’Europe-Ecologie… Se faire sodomiser à sec en étant obligé de garder le sourire, je croyais que c’était l’apanage du métier d’actrice X… Apparemment, non, puisque écolo dans un gouvernement P”S”, c’est pareil… Sauf que c’est mieux payé… Et surtout qu’on n’a jamais vu d’actrice X donner la Légion d’Honneur à ses co-pines…

L’essence, pour l’instant, ce n’est pas si cher que ça ! Il faut relativiser ! L’automobiliste moyen dont je parlais plus haut ne dépense “que” environ 1200 euros par an à cet effet. Pas cher pour un liquide en voie d’extinction dont la combustion réchauffe le climat et disperse des particules qui causent tous les ans la mort de dizaines de milliers de personnes rien qu’en France.

Pour comparaison, la seule charge de la dette française s’élève à environ 50 milliards d’euros par an. Si on divise par les 30 millions de foyers fiscaux, on obtient 1667 euros ! Sans même s’en rendre compte, l’automobiliste français dépense donc en moyenne davantage pour la rente des banksters que pour remplir son réservoir ! Mais là, curieusement, il ne dit rien… Et c’est d’autant plus incompréhensible que contrairement à la dette, le prix du pétrole ne peut pas se négocier…

Il se dit par ailleurs que les “baisses de charges”, cadeaux fiscaux et autres sucreries consenties depuis les années 1980 aux entreprises et aux riches coûtent environ 200 milliards par an à l’État.

Qu’attend-on pour aborder les vrais sujets ?

69 thoughts on “Prix de l’essence : non mais quelle bande de crétins !!!

  1. En tout cas, j’ai été obligé d’aller faire le plein aujourd’hui, en plein après midi, et bien c’était allucinant : à 15h00, une journée normalement travaillée, c’était noir de monde, je n’avais quasiment jamais vu çà. Je n’avais vraiment pas le choix - quasi à sec et un “gros” trajet à faire - donc j’ai poireauté, je ne sais pas si je suis juste mal tombé et si c’était un épiphénomène local, mais je n’ai pas pu m’empêcher de penser que tous ces gens étaient là, non pas parce que comme moi ils étaient obligés, mais à cause des 3 centimes de baisse. Baisse qui est en effet une vaste fumisterie à tout point de vue.

    Sinon, en voiture électrique sympa, il y a les Tesla, mais je ne sais pas ce que çà vaut. Ca a l’air chouette mais cher.

    De toutes façons une des grosses composantes du problème, c’est l’étalement urbain lamentable qu’on a construit depuis l’après guerre et dans lequel on s’est enterinné à tord encore plus ces dernières décennies. Tant qu’on ne reviendra pas là dessus, il sera compliqué de se passer de moyen de locomotions. Mais çà tombe bien, l’immobilier est un problème majeur en 2012 (manque flagrant de logements et notamment de logements en bon état, prix délirants qui ne sont pas prêts de baisser, …), c’est p-e l’occasion de repenser tout çà, et faire des quartiers complets où on peut habiter, dormir, manger, s’approvisionner en nouritture, avoir un peu d’activités, et trouver un travail, tout çà sans faire 100kms cumulés par jour.

    • hallucinant
      ça
      Ça
      après-guerre
      tort
      là-dessus
      ça
      près
      ça
      nourriture
      ça
      100 km

      Tu serais pas nouveau, toi ?

      non pas parce que comme moi ils étaient obligés,

      Tu me fais penser au sketch de Coluche :
      … un embouteillage…
      On se demande où y vont, tous ces cons.
      Nous, on va chez ma belle-mère, mais eux ?

  2. Cécile Duflot est au courant ou devrait l’être: le 1er mai dernier, je lui ai offert mon exemplaire de la décroissance qu’elle a daigné prendre avec un sourire forcé.
    Faut que je fouille dans mes films mais je dois avoir les images …

  3. Brillant, factuel, percutant, concis : bravo !

    Juste une petite coquille à corriger : “…l’automobiliste est à même dans le même sac…” Je suppose que le premier “même” est censé être un “mettre”.

  4. coucou sn,

    Déjà une chose étrange, mon logiciel Firefox vient de me dire que ma connexion pour le mot de passe était un site malfaisant, hasard ou punissions de l’impertinent?

    Ensuite tu parle que du gasoil mais il y a aussi l’huile minerale pour le moteur, les pneus (je connais un fondu qui fait un jeu par mois pour sa super alpha-roméo).
    Il y a pas longtemps une demoiselle qui roule vite et aime la mécanique m’a affirmer que rouler modéré ou vite ne change pas la durée de vie des composant des véhicule (on se rassure comme on le peux)
    Vivement que l’on aie plus de pétrole que l’on aie enfin des idées

    Ps ( non solférinien): sur Marseille nous avons désormais la navette vieux port-pointe rouge en bateau pour le prix un petit prix, et ce fut un véritable carton, cet été tu devait venir une heure avant si tu voulais monter sur le bateau. La mairie va étudier??? la pertinence de reconduire l’expérience. Si ils arretent alors la je ne comprend plus, ou alors de trop.

    Re ps (mais alors de couleur verte….): lisez fight club, c’est trop bien

  5. Une petite conférence gesticulée pour accompagner ce (très bon) billet :
    => http://www.scoplepave.org/4-le-plein-d-energie

    Il faut voir “l’eau ça chie” également, ça vaut le détour :
    => http://www.scoplepave.org/8-l-eau-ca-chie

    Et quand on voit la densité de moutruches* autour de nous, c’est pas rassurant.
    J’aime assez cette phrase de Jean-François Brient :
    « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
    Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. »

    *moutruches : subtil croisement entre le mouton et l’autruche

  6. Donc résumons : les gens qui circulent en vélo ou en transports en commun vont financer la baisse des taxes des gens qui prennent leur bagnole ?

    On pourrait aussi demander aux gens qui partent en cyclo-tourisme l’été de financer les billets d’avion des touristes qui vont se faire rôtir au soleil tant qu’on y est.

  7. On pourrait aussi demander aux gens qui partent en cyclo-tourisme l’été de financer les billets d’avion des touristes qui vont se faire rôtir au soleil tant qu’on y est.

    C’est déjà le cas, mon brave. Les compagnies aériennes dites Low cost ne sont pas à « bas coût », mais à bas prix. Les mots sont importants. Le coût en dommages environnementaux, en énergie, en services d’aéroport, routiers etc. est le même que pour les autres. Ce qui permet le bas prix, c’est la prise en charge par les collectivités des taxes d’aéroport, de la voirie d’accès, des navettes, des services de sécurité, de régulation du trafic, l’exemption de taxes diverses… Tu payes déjà pour tout ça !

    • Ouaip c’est hallucinant. Mais dans le concept, si Chichigneux ouvre un terminal “low cost” ça permet de faire venir des bons Anglais (ou autres) qui vont venir dépenser leurs sous dans le coin, relancer l’économie, créer de l’emploi, tout ça, du bon redressement productif quoi. Et toute cette manne de suinter sur ceux qui cotisent pour subventionner l’aéroport et les compagnies… En théorie on est donc censé y gagner indirectement j’imagine. Mais ça foire souvent…

      Ca fait penser aux subventions pour les panneaux solaires. EdF rachète à un super prix l’électricité solaire fabriquée par les particuliers. Bonne méthode pour qu’on puisse dire que la France tient ses objectifs en matière d’énergies renouvelables, blablabla. Mais ce prix trop bas doit fatalement être compensé sur l’ensemble des recettes d’EdF, donc sur la totalité des factures! Concrètement, un mec qui vit en appart verra une partie de sa facture servir à subventionner celui qui peut mettre quelques mètres-carré de panneaux (ou plus, ou beaucoup plus) sur le toit de sa villa.

    • … elle plie le papier :-)

      Excellent billet superno, comme le précédent d’ailleurs, comme les autres, quoi !

      Vu le nombre de km de bouchons cumulés tout au long de cet été, la consommation en carburants n’est pas prête de ralentir, voitures et camions sur de longues files, bloqués, en plein soleil, mais pourquoi ne prennent-ils pas le train ? Bon ce qui me rassure un peu, c’est que de plus en plus d’automobilistes roulent à 110 même quand la limitation est à 130, un tout petit bon point.

      ps : j’ai eu aussi droit à l’avertissement “attention piratage” mais j’avais lu le bandeau avant, bon courage superno pour remettre tout cela en ordre,t’inquiètes pas, on sera patient :-) Merci du temps passé à nous écrire de si bons billets.

  8. Pourquoi être en colère, SuperNo?
    Vous vous attendiez à quoi avec les socialistes? Ce ne sont que les doublures des conservateurs; ils avancent masqués mais n’ont pas plus (peut-être, encore moins!) de vision de l’avenir que leurs prédécesseurs.
    Vous allez voir ce que va donner la Conférence Environnementale de septembre; vous ne serez pas déçu!

  9. A propos du lien vers http://tribune-pic-petrolier.org/.

    Les fondements de la démocratie et la paix pourraient donc être menacés.

    Ces fondements sont déjà menacés aujourd’hui, et le seront encore plus demain quand les situations sociale, économique, sanitaire, etc. d’un très grand nombre de pays ressembleront à celles de la Grèce ou de l’Espagne en ce moment. Allez, je veux bien qu’on utilise le conditionnel pour se demander s’il est encore possible d’éviter le pire, et encore…

    On voit que Jean-Marc Jancovici fait partie des signataires de la tribune. On voit aussi qu’il est présenté comme président de The Shift Project. C’est quoi ce machin ? A première vue, ce “action-tank” vise plutôt à convaincre les industriels et les puissants en général, que les peuples. Ne parlons même pas des membres bienfaiteurs

      • Oui c’est le souci avec toutes les sources d’énergie renouvelables! Combien d’hectares et de temps sont nécessaires pour faire l’équivalent d’un baril de pétrole, que ce soit avec du maïs (alcool) ou du jatropha (huile)?? Ou bien combien d’éoliennes? Ou quelle surface de panneaux solaires? Beaucoup, c’est sûr.
        Mettre en place un nouveau mixe énergétique ne sera pas suffisant, il faut absolument diminuer la consommation. Et elle pourrait l’être déjà beaucoup sans renoncer à la moindre once de confort!

        Le problème, c’est pendant qu’en Europe on commence à se dire que la gabegie a assez duré, les peuples qui commencent seulement à y accéder ne rêvent que d’en jouir le plus possible…et on ne peut pas le leur reprocher!

        • La mise en place de tarifs progressifs (électricité, gaz) pour limiter le gaspillage, c’est un progrès.
          Non ?
          Je pose la question car, trop souvent, les bonne idées se transforment en “usine à gaz-caca-beurk” quand elles passent entre les mains des politiciens.

          • 100% pour cette mesure (qui est défendue depuis des années par le mouvement de la décroissance d’ailleurs).
            Même si je pense qu’elle va être dévoyée et vidée de son sens par les socialos en “oubliant” d’enlever la part fixe et en ne proposant que 2 ou 3 tranches avec seulement 10/20% d’amplitude.

          • @Miha,
            Bien sur que c’est un progres et cela aurait du etre mis en place depuis longtemps.
            Et pourquoi pas de tarifs progressifs pour les carburants?

      • En fait, le bambou a un très haut rendement: ~40 tonnes de matières sèches par hectare, soit entre ~15 TeP/hectare (100000 barils par km^2 et par an). Il faudrait donc réserver 1000km2 chaque jour pour 100 millions de barils, soit ~350000km^2, ce qui reste beaucoup mais présente l’avantage d’être un chiffre plus petit que la superficie de la métropole.
        A part ça, il paraît que maintenant les agriculteurs sont tous passés au 100% biocarburant: s’il n’y a plus une goutte de pétrole, on pourra toujours bouffer …

  10. Pingback: Mes trouvailles du jour : 4 September 2012 | DotMana

  11. Ce matin, une pub dans la boîte aux lettres, essayez la nouvelle Volvo….

    A midi, à la télé, quelques spots bien placés pour Renault, Volvo encore…

    Au mitan de mon magazine télé, une partie détachable consacrée à Renault, Toyota, Fiat, entre autres.

    J’ai jeté les pubs et éteint la télé (et non l’inverse). Puis j’ai affiché un sourire d’autosatisfaction.

    Dans le même ordre d’idée (Citroen?), Madame Morel Darleux affichait une autre affiche: http://www.lespetitspoissontrouges.org/index.php?post/2012/09/01/acme-du-cynisme-de-la-pub

  12. Je suis complètement d’accord avec toi SuperNo. C’est fou comment on peut être aussi bête pour dépenser de l’argent pour un gain à court terme quand on sait qu’à long terme le problème ne sera pas corrigé. C’est juste de l’argent envoyé dans le vent et un cadeau fait aux pollueurs… même si je pollue moi aussi :( mais les infrastructures sont évidemment mal pensé !
    C’est comme cette hérésie que le gouvernement propose… donner des terrains de l’état pour construire des logements, en grande partie sociaux… l’état va donner des terrains, donc de l’argent, à des personnes qui vont investir dans l’immobilier pour gagner de l’argent… en gros c’est un joli cadeau aux riches. Car évidemment investir dans des logements sociaux c’est rarement de la charité, et même si le loyer est faible, après de nombreuses années l’acquisition sera remboursé… En outre encore une fois on oublie complètement la maitrise de l’urbanisme et ce nouveau système d’organisation qu’il faut mettre en place pour réduire les transports, améliorer la vie…

    Perso, j’avais réfléchi à une monnaie duale “monnaie travail, monnaie environnement” proche de l’idée de monnaie vectorielle qu’on trouve chez Pierre Calame et d’autre. C’est seulement grâce à ce genre de monnaie que les consommateurs prendront conscience du cout de l’environnement sur leur achat, comparé au cout du travail… Bruler du pétrole, c’est facile, le créer c’est autre chose…

    En tout cas je félicite superNo pour tout ses articles et l’assiduité avec laquelle il commente l’actualité politique… c’est des gens comme ça qu’il faudrait comme conseiller…

  13. Une initiative du conseil régional d’Aquitaine : un aller en bus à 2,50 € quel que soit le trajet dans la région (je ne sais pas à partir de quand).

    Sinon, la mère Duflot en star du porno, perso je n’y avais pas pensé. En parler au ministre du dressement reproductif ? :-)

    • Ah ! n’en voilà une contrepèterie qu’elle est simple et que je la comprends !

      Arf !!!!

      Cette blague mise à part, le sinistre en question ne me fait pas rire du tout. Colère noire aussi.

  14. Ce matin, une nouvelle pub dans ma boîte.
    Je m’apprête à la jarter comme les autres mais quelque chose m’interpelle. La marque: Mercedes! Un vieux rêve! Outre que je sois flatté que cette firme m’envoie cette réclame, dûment adressée à ma propre personne, je me dis que, derrière Mercedes, se profilent toute l’industrie automobile allemande,fiable et richarde,http://forum.quechoisir.org/la-legendaire-fiabilite-allemande-t490.html, toutes les qualités de l’économie germanique, toute la grandeur de ce merkelveilleux pays qui regagne en exportant ce qu’elle perdit en guerroyant.
    La pub en question se présente sous forme de brochure papier glacé, plastifié, le choc des mots, le chic des photos, pour la nouvelle classe a. Et au fil des pages, je me mets à rêver… Je me vois déjà, pas en haut de l’affiche, mais au volant de ce bolide confortable et rupinesque; les titres intérieurs me boostent encore plus “votre moi en émoi”, “l’impulsion d’une nouvelle génération”, je me sens sur le retour vers le futur, et plus loin, quand je lis “un monde sous contrôle”, “une passion qui monte en puissance”, je me dis soudain que rien ne peut m’arrêter, que je suis le seul maître à bord avant Dieu, au diable les 6 centimes de Mosco, le peak oil apocalyptique de Superno, je deviens le maître incontesté de la route. Le dernier titre m’enlève toute hésitation: “écoutez votre coeur”.
    Je n’ai pas fini de me rengorger de platronner de pontifier; je la rentre délicatement au garage, porte étroite. Je trouve ma maison bien petite soudain, il me faut une masure à la mesure de mon palais roulant; pareil pour le bonhomme, un brin de chirurgie est-ce mes tics, quinze kilos en moins, un neuf ratelier, il y a du boulot, ça va coûter bonbon; et tout d’un coup, le retour sur terre s’effectue plus vite que pour Armstrong (celui que vous voulez).
    Ne rêvons pas; je ne suis pas tout à fait fait pour cette classe A qui obèrerait mon budget; elle dépasse sans clignotant mes moyens trop moyens. Je suis quand même un mec du peuple http://www.legrandsoir.info/en-bas-nous-appartenons-au-x-peuple-s-classe-nous-sommes-d-en-bas.html, je me dois sans dettes et doute d’y rester. Je ne parle pas des problèmes de radar qui m’eussent gâché le plaisir http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/securite-routiere-mon-cul-121825 .
    C’était quand même une belle pub, je l’ai jetée à regret, en pensant toutefois au gâchis de papier consommé, au déferlement de tels prospectus qui nous font mousser pour rien http://www.bastamag.net/article1938.html
    Je crois avoir bien fait de m’être autocensuré, oh ça c’est sûr.

    • Salut chef !
      La période n’est pas bonne. Je suis en train d’écrire un billet, mais dans le même temps j’ai loué un nouveau serveur, que je dois configurer et sécuriser à moi tout seul. Ce n’est pas une mince affaire et ça prend le peu de temps dont je dispose, puisque c’est la merde au boulot et qu’il faut courir partout avec ces gamins qui sont eux aussi rentrés. Bref patience…

  15. Tout va bien, Marc.
    Peut-être qu’on n’a plus rien à dire au sujet du pétrole après avoir vu la vidéo de Richy (le Cuba s’en sort bien sans, ou presque sans)
    ou celle de Raoul (si on peut faire du pétrole avec des algues, on n’a plus de problème… sauf que la vidéo date de avril 2009 et que le monsieur nous dit qu’on pourra avoir du pétrole d’algues dans deux ans et que on est plus loin que dans deux ans, maintenant… alors ça craint quand même… peut-être qu’on va nous le faire comme la voiture à air comprimé ?)

  16. Ce qui vient d’être fait en début d’année avec l’entrée à hauteur de 7% de General Motors dans le capital du groupe. Le rapport élude en revanche la question du marché iranien mise en avant cet été par Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT du site d’Aulnay. L’Iran constituait en effet le deuxième marché à l’exportation du groupe. Mais en février, ce dernier a décidé de geler son activité dans le pays. “L’Etat est capable [d’interdire les licenciements] comme il l’a montré depuis le début de l’année en interdisant purement et simplement à PSA de vendre plus de 200.000 véhicules en Iran”, avait dénoncé le syndicaliste, le 14 juillet. L’alliance avec le géant américain ne serait pas étrangère à cette décision…
    http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250264167384&cid=1250264165960

  17. Juste un petit mot pour signaler cet article où Vincent Pichon déclare : “L’ère de l’abondance énergétique est révolue. Tout le monde, ou presque, en convient. (…) Notre génération n’a donc qu’un seul choix : celui de la rupture. La rupture avec notre modèle énergétique, et donc avec notre modèle de croissance.”
    Source: http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2012/09/10/face-a-la-hausse-du-petrole-la-seule-bonne-strategie-reste-la-rupture-energetique_1757897_3234.html

    …un peu de lucidité, enfin?

  18. Pourtant le pétrole est toujours au plus bas.

    Demain, à 150 dollars le baril. Avec des revenus en chute libre. Déplacements et transports?

    Comment vivre sans ce déplacer? Et sans déplacements, comment “aller” travailler?

  19. Pingback: Assourdissant silence médiatique sur la guerre civile contre l’écologie à l’Ayraultport de Notre Dame des Landes | leblogdejeudi: le nucléaire tue l'avenir, rendez-nous notre vie!

  20. Pingback: Assourdissant silence médiatique sur la guerre civile contre l’écologie à l’Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes | Objecteurs de croissance de Lille

  21. Pingback: Un peu d’info ! « Le Gaz de schiste sur le Causse Méjean en Lozère

  22. Pingback: guerre civile contre l’écologie à l’Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes | Bretagne décroissance

  23. Pingback: Assourdissant silence médiatique sur la guerre civile contre l’écologie à l’Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes

Laisser un commentaire