Ils ont vendu la France, mais nous ordonnent d’acheter français !

Comme à chaque élection présidentielle, le “débat” vire très rapidement au grand n’importe quoi. La moindre petite phrase, le moindre fait-divers, peut être repris à l’infini et devenir “un thème de campagne majeur”.

La plus classique cette dernière décennie a été la notion “d’insécurité” qui, bien exploitée par la droite, lui a permis de s’installer au pouvoir depuis 10 ans. Avec ses corollaires comme “l’immigration”, la “chasse aux clandestins”, ce brouet saumâtre dans lequel se vautrent avec délectation les pitres UMP qui n’aiment rien tant que se donner des airs de FHaine.

 

Il suffirait qu’une petite vieille se fasse attaquer à coups de batte de base-ball pour qu’un nouveau “débat” démarre, sur l’opportunité de soumettre la batte de base-ball à un permis de port d’armes…

Cette fois-ci, c’est Bayrou qui a dégainé, sur le thème : “il faut acheter Français”. Lui-même, d’ailleurs, possède une Peugeot 3008 et une Twingo “fabriquées en France”. Elle doit pas être jeune, la Twingo, car ça fait belle lurette que ce pot de yaourt est fabriqué… en Slovénie !

“Acheter français”, c’est un peu comme “la lutte contre l’insécurité” : personne ne peut être contre a priori. Sauf qu’il ne suffit pas de lancer le chœur des incantations pour arriver à un résultat.

En matière d’insécurité, on l’a vu, le résultat : par devant il y a les coups de mentons martiaux, les déclarations guerrières, les rafles de gamins dans les écoles, la succession d’émissions à la gloire des flics à la télé. Mais la réalité, c’est l’explosion de la pauvreté, due à une politique faite pour les riches, l’abandon du service public de l’éducation, et une immigration massive venue du sud en raison de la misère entretenue par le FMI, des politiques agricoles occidentales, du pillage des ressources et de la diminution des aides au profit du “renflouement du secteur financier”. Sans oublier les sécheresses dues au réchauffement climatique (lui même dû à notre mode de vie basé sur la “croissance” et la con-sommation, qui vont pousser à l’avenir des hordes de gueux vers nos contrées. Ajoutons-y la baisse du nombre de flics (pour des raisons budgétaires), et on comprend pourquoi malgré le tripatouillage éhonté des statistiques, la droite subit sur ce terrain l’un de ses plus cuisants échecs.

Donc, “acheter français”, tout le monde est d’accord. D’ailleurs, aussi bien Flanby que Sarkozy ont emboîté le pas à Bayrou et ont surenchéri sur le sujet.

Dans les faits, c’est plus compliqué. De même que tout le monde prétend regarder Arte et écouter France Culture, ce sont TF1 et RTL qui sont en tête des audiences. Et personne n’ira acheter un produit, même peinturluré en bleu-blanc-rouge, s’il trouve le même “Made in China” trois fois moins cher à côté.

 

Mais Comment en sommes-nous arrivés là ?

Il est un peu facile d’accuser “les Français”, ces salopiots qui préfèrent les produits étrangers, et dont le comportement irresponsable serait la principale cause de la situation.

C’est pourtant un cas d’école de tartufferie politicarde. Ces trois guignols (pardon au vrai, qui est sympathique et amuse les enfants) représentent les courants qui se sont partagé le pouvoir depuis 30 ans. Ils ont, de trahisons en renoncements, mis en place tous les dispositifs scélérats qui ont conduit l’industrie française là ou elle est, c’est à dire ailleurs.

En effet depuis 30 ans, c’est un exode industriel massif qui s’est produit en France, comme dans la plupart des pays occidentaux, d’ailleurs. Le textile, le jouet, l’électronique, l’automobile et même l’agriculture ont peu à peu déserté le pays pour émigrer en Chine, en Asie du Sud-Est, au Maghreb et désormais en Europe de l’Est.

Même si le con-sommateur voulait écouter Bayrou, il serait dans bien des cas en peine de le faire, puisque dans plein de domaines, il est quasiment impossible de trouver des produits français. Et quand c’est le cas, il est facile à reconnaître, car comme disait déjà Coluche il y a 30 ans, “c’est le plus cher”.

Il n’est pas difficile de comprendre qu’un salarié occidental, avec un salaire décent, un temps de travail humain, un code du travail efficace, une protection contre la maladie et le chômage, des allocations familiales et une retraite, coûte considérablement plus cher qu’un néo-esclave asiatique.

J’avais narré l’histoire édifiante de cette fabrique de déguisements dont le PDG français coûte à lui seul deux fois plus cher que la totalité de ses 600 ouvrières malgaches.

 

La seule protection efficace contre l’anéantissement de notre industrie par ces voyous esclavagistes eût été le protectionnisme, sous une forme ou sous une autre. Faire payer une taxe douanière permettant de compenser les déficiences sociales de certains pays aurait permis d’éviter la boucherie.

Au lieu de ça, tous nos gouvernements se sont pliés à la doctrine libérale : faire sauter toutes les barrières pour les marchandises et le pognon. (Pas pour les humains, bien entendu, on ne va tout de même pas mélanger des financiers replets avec les crève-la-dalle qui fabriquent leurs iPhone). Et faire mine de rétablir l’équilibre en “gagnant en compétitivité”, en “baissant les charges”, en “dégraissant les mammouths étatiques”. Pitoyables pitreries. Et dire qu’il se trouve encore des gens, beaucoup de gens, pour continuer d’affirmer que c’est la seule solution, que There Is No Alternative.

 

Pire, ils ont voté des lois, signé des textes d’une saloperie inouïe ! Dans le cadre de la célèbre “concurrence libre et non faussée”, même l’État est désormais sommé de participer à la démolition de ce qui reste d’industrie !

Voici ce que disait “Le Parisien” cette semaine :

Cette semaine, on apprenait que la production de la carte Vitale, fabriquée à Mareuil, en Dordogne, sera délocalisée en Inde. De même, la Poste, entreprise publique, a délaissé Peugeot pour attribuer au Taïwanais Kymco le contrat de fabrication des scooters (…) l’État lui-même n’est pas exempt de reproches. L’armée ne fait-elle pas fabriquer ses uniformes dans des pays comme le Maroc, la Chine ou le Sri Lanka ?

Que la Sécurité Sociale, institution étatique par excellence, aille faire fabriquer ses “cartes vitale” en Inde est proprement ahurissant ! Y’a pas de mots, sinon suicide collectif, sabordage, crime social ! Qu’est-ce qui peut justifier ça ? Quels sont les salopards qui ont signé ?

Regardez cette ode à la société SELP, celle qui fabriquait les “cartes vitale” en Dordogne. C’est sur le site de Claude Berit-Debat, “sénateur socialiste”, tout content de se faire tirer le portrait parmi les prolos, exercice grotesque si à la mode chez nos politicards. Ah, qu’il est beau avec sa petite blouse blanche… Le maroquinier qui vient visiter la mare aux crocos. Que répond-il si on lui demande pourquoi les “socialistes” ont signé tous les traités scélérats qui ont permis cette ignominie ?

Acheter des scooters coréens, “ça coutait 30% moins cher”, dit le PDG de la poste. Pauvre pomme ! Alors que dans le même temps, Peugeot ferme son usine de scooters en Alsace ! Deux cents chômeurs, combien cela va-il coûter à la collectivité ? Il y a vraiment de quoi enrager.

Maintenant, regardez la photo du haut.

C’est le gouvernement Balladur, qui a sévi entre 1993 et 1995. Probablement l’un des pires de la Ve République, et pourtant il y a de la concurrence en ce domaine. Regardez-les : ils ont presque 20 ans de moins que maintenant, mais on les reconnaît bien : tout d’abord sa Courtoise Suffisance Balladur, dont l’affaire Karachi se rapproche, et qui invoquera sûrement son grand âge pour tenter d’échapper à la paille humide du cachot. Outre ces turpitudes, ce fut un ultralibéral revanchard, celui des reprivatisations au profit de ses copains, et l’auteur du premier coup de pioche dans le système de retraites.

Ensuite, Sarkozy et Fillon, notre doublette infernale, celle qui karchérise la France depuis 2007, après 15 ans d’entraînement. Et Juppé, le “meilleur d’entre eux” (c’est dire le niveau des autres), le fusible qui a protégé Chirac pendant 10 ans.

Et puis là, tout à droite, tout près de ses amis les ultralibéraux de l’UDF, les Longuet, Léotard (pour l’instant protégé par le lampiste Donnedieu de Vabres, mais son tour de goûter au cachot devrait bientôt venir), Madelin… Pas loin aussi de Pasqua, ce sinistre hère qui a trempé dans toutes les barbouzeries de l’époque, et sa successeuse MAM, la prof de maintien de l’ordre de Ben Ali… Ou de ces sommités de la compétence et du bon goût que furent Douste-Blazy, Perben, Raoult et Toubon… Juste devant la caricature de notable à vie Rossinot… Oui oui, c’est bien Bayrou, notre révolutionnaire en peau de lapin… À l’époque, il n’avait pas honte d’être de droite, il en était même fier !

Souvenez-vous, en 1994 : Balladur, dont on mettra du temps à recenser tout le mal qu’il a fait à la France, signait l’accord de Marrakech (à ne pas confondre avec le pacte entre DSK et Aubry !), qui livrait le commerce mondial aux mains sales des affairistes et des esclavagistes. Le GATT devenait l’OMC (notez au passage le cirage de pompes éhonté du “journaliste”) dans l’indifférence des électeurs qui ne comprenaient rien aux enjeux, et pensaient qu’il ne s’agissait que de “défendre nos agriculteurs”…

Bayrou vous répondrait sûrement qu’à l’époque il s’occupait d’éducation nationale, et pas de commerce international. Je n’ai pourtant pas souvenance de l’avoir entendu émettre la moindre protestation, même discrète, sur le sujet.

On ne sait que trop que c’est le “socialiste” DSK qui a dirigé le FMI, l’étrangleur des peuples. Ce qui est quand on y pense assez croquignol. Mais ce qu’on sait moins, c’est que c’est un autre “socialiste”, certes plus discret sur ses pratiques sexuelles, qui dirige depuis 2005 l’OMC, cet instrument mondial d’exploitation des travailleurs, qui organise l’asservissement de la majorité pour la prospérité d’une oligarchie d’actionnaires, de dirigeants et de banksters : l’OMC, Organisation Mondiale de Commerce.

Pascal Lamy, “socialiste”, donc (il convient de le rappeler car le moins que l’on puisse dire est que ça ne coule pas de source (privatisée)) est un ultralibéral irréductible, qui a sorti pas plus tard qu’aujourd’hui cette énormité : “Le coût d’un recours intensif au protectionnisme serait de l’ordre de 800 milliards de dollars”. Lamy, comme tous ses semblables, est évidemment allergique à certains mots (comme “secteur public”, “fonctionnaire”, “dépenses sociales”, “régulation” et bien évidemment “protectionnisme”…)

Faisons-lui remarquer qu’à 800 milliards, c’est pas cher le protectionnisme… Surtout si ça permet d’éviter une “crise des subprimes” qui a coûté plusieurs dizaines de milliers de milliards (ça fait 13 zéros après le premier chiffre…), ou une “crise de la dette” qui prend le même chemin…

En 1992, la classe politique française argumentait majoritairement (P”S” en tête) pour le traité de Maastricht. Bayrou en était évidemment. Ce traité portait en lui tous les germes qui ont conduit à la chienlit actuelle. En 1992, on pouvait encore avoir l’excuse de la naïveté, l’exaltation de l’Europe-l’Europe-l’Europe… Mais en 2005 cette excuse ne tenait plus. Non seulement les dégâts de l’Europe libérale apparaissaient clairement à toute personne douée de vue et de réflexion, mais de nombreux décrypteurs ont facilité la tâche aux autres.

On sait ce qu’il est advenu : le hold-up de Sarkozy, un attentat contre la démocratie. Que ni Hollande ni Bayrou n’ont dénoncé. Bien au contraire, alors qu’ils avaient la possibilité d’empêcher Sarkozy de commettre son forfait, ils en ont en fait été complices.

Alors oui, la plupart des bagnoles françaises sont fabriquées à l’étranger. Dans quelques années, il n’y en aura même plus aucune de fabriquée en France. On trouve des légumes chinois dans nos assiettes. Plus possible de trouver un téléphone portable fabriqué en France (l’usine Sony Ericsson en Alsace a fermé depuis plusieurs années). Ni aucun autre appareil électronique. Les jouets que l’horrible Père Noël va dégueuler dans les cheminées viennent tous d’Asie. L’État commande son matériel à Pétaouchnok, accélérant désindustrialisation et chômage.

Mieux (ou plutôt pire), en vertu de la scaro-sainte “concurrence libre et non faussée”, chère aux ouiouistes, les anciens Services Publics sont désormais vendus à l’encan, et peuvent être assurés par des sociétés étrangères.

Et n’oublions pas la directive assassine de l’odieux Frits Bolkestein : après avoir délocalisé la fabrication d’objets physiques, il fallait trouver une solution pour les “services”, plus difficilement délocalisables puisqu’ils s’exécutent localement… C’était compter sans l’imagination sans fin des casseurs : il suffisait en gros de permettre à tout citoyen européen d’aller travailler n’importe où en Europe, mais aux conditions de son pays d’origine. Ce à quoi notre triplette infernale ne voyait évidemment rien à objecter.

Repoussée dans un premier temps à la suite du scandale lorsqu’elle a été débusquée par les “gauchistes” (ceux d’ATTAC notamment), la directive est revenue par la fenêtre sous le nom de “directive services” et les effets de son poison se font davantage sentir chaque jour.

C’est ainsi que la plupart des camions que nous croisons sont immatriculés en Europe de l’Est, qu’un tiers des ouvriers du chantier phare de l’EPR de Flamanville sont étrangers (et notamment Polonais), et que les multinationales de l’informatique, après avoir massivement “outsourcé” en Inde, embauchent désormais à tour de bras des salariés roumains. Quant aux bâtiments publics français, leur construction peut être sous-traitée à des sociétés luxembourgeoises qui embauchent des Lettons… Tout cela contribue naturellement à la prospérité de l’industrie française, à la hausse des salaires et à la baisse du chômage…

Merci qui ? 

Bayrou, Sarkozy et Flanby sont trois tartuffes de la pire espèce. Les mecs qui ont mis le feu à la pinède, en s’assurant bien d’allumer plusieurs foyers distincts, un jour de fort mistral, et en barrant tout accès à d’éventuels secours. Ils ont attendu bien longtemps, histoire d’être sûrs qu’il ne reste que des braises fumantes.

Et là, d’un coup, ils se mettent à revêtir fièrement l’uniforme des pompiers, à crier au feu en jouant les importants, faisant la morale à ceux qui n’ont rien fait pour éteindre l’incendie. C’est à pleurer. De rire, si on est optimiste.

Et personne pour relever ces faits gravissimes. On préfère évoquer la polémique de l’écume du “Petit Journal”, tout content de montrer Bayrou montant dans une voiture allemande. Sacrilège ! C’est bien, ça fait monter les recettes publicitaires de Canal +, faute de mieux…

 

Bien évidemment, il ne sortira strictement rien de ce débat surréaliste. Simple amuse-gueule de campagne électorale phagocytée par la “crise financière”. Celui qui sera élu ne reviendra jamais sur la moindre mesure ououiste libérale responsable de cette situation.

Quand je pense que Chirac a pu attendre de sucrer les fraises pour se voir condamner (avec sursis, évidemment) pour des faits certes graves, mais de portée anecdotique, je désespère que les coupables et les complices de la désintégration du pays se retrouvent un jour à la juste place que méritent leur traîtrise et leur forfaiture, aggravées de mensonges et de tartufferie : le cachot humide.

 

90 thoughts on “Ils ont vendu la France, mais nous ordonnent d’acheter français !

  1. Très bon billet.

    “Bien évidemment, il ne sortira strictement rien de ce débat surréaliste.”
    Probable. Je suis quand même curieux d’entendre les arguments qui seront présentés pour arriver au Produire en France. Sarkostic parlera d’améliorer la compétitivité et de TVA sociale, d’autres d’ “innovation”. Il y en a qui dénonce le libre marché mais en général, ils n’appartiennent pas aux défenseurs de la pensée inique.

    • spontex à les moyens !!!
      ““personne n’ira acheter un produit, même peinturluré en bleu-blanc-rouge, s’il trouve le même “Made in China” trois fois moins cher à côté.”
      Dans la phrase, il y a le mot” peinturluré”
      ce mot exprime bien ce qu’est un produit ” français” actuellement
      petite histoire récente, lors d’une vente aux enchères dans les Vosges de grumes de chênes, 300 personnes présentes, 1 seul acheteur pour tous les lots,
      question que fait-il de ce bois ?
      Explication de l’un des participants, les grumes partent en bateau en Chine, où elles seront débitées et assemblées en chaises et en tables,
      elles nous reviennent sous forme de chaises et de tables près assemblées, il ne reste plus qu’à l’ouvrier français qu’a coller la dernière patte, et à mettre l’étiquette bois français produits fabriqués en France !!!
      ne croyez pas que le M. qui agit comme ça est un puissant industriel, il s’agit d’un petit entrepreneur vosgien qui défend son bifteck car pour lui c’est ça ou la mort!!!!
      il y a bien un coupable, il est politique

    • Bah désolé, mais non. Je n’achèterai pas 3 fois plus cher un produit, juste parce qu’il est français (sauf pour quelques exceptions, style la nourriture). Mieux, quand j’achète chinois, j’achète maintenant directement en Chine, plutôt que de passer par des intermédiaires français. Tant qu’à faire, autant ne pas nourrir les requins qui profitent du système.

  2. Effectivement les lecteurs de ce blog. En plus les produits français sont de très bonne qualité, parfois ce sont de nouvelles entreprises que se créent.
    Alors si on achète français, on achète un article, qui dure, un peu plus cher, il est vrai, au lieu de trois ou quatres m***** de Chine ou d’ailleurs.
    Le mieux que j’ai fait, c’est des pantoufles achetées le matin et trouées le soir, juste en les portant. Qui dit mieux ?

    Le problème , c’est que souvent, les composants viennent d’ailleurs et l’assemblage est français.

    Pour les chaussures, je vous recommande un fabricant alsacien, vendu par correspondance, et sinon, il y a des ventes locales dans les magasins bio (voir sur le site)
    http://www.bionat.fr/

    je ne fais pas de pub, mais c’est du local, et de la qualité.
    Par contre, fashion victim adeptes des 200 paires s’abstenir, ou alors elle est fille de Crésus

    Longuet, tiens j’ai vu qu’il était conseiller de JM LP en 1975……
    C’est bien une photo de l’ UMPSFHaine ?

    • Tant qu’on est dans les grolles, depuis des lustres je n’achète que des Paraboot. Fabriquées en France, dans l’Isère. Investissement conséquent, mais solidité remarquable, elles me font à chaque fois 3-4 ans, en les portant tous les jours.

      • Eh ben, j’aurais juré que Paraboot n’était plus fabriqué en France depuis belle lurette. Je vais m’y remettre, tiens.
        ps: Savez-vous qu’il existe encore des cordonniers qui savent ressemeller et qui parfois vendent des chaussures fabriquées en France ET d’excellente qualité?

  3. Pingback: Le protectionnisme en carton pate by sebmusset - Pearltrees

  4. “car comme disait déjà Coluche il y a 30 ans, “c’est le plus cher”.”
    Mais que non! C’est pas forcément plus cher!
    Sauf que la marge de profit est moins importante…
    Pour le petit électroménager par exemple on a encore Lagrange qui fabrique des gauffriers à plaques en alu massif. Le problème est que leur usage demande un savoir-faire contrairement aux modèles à plaques de tôle enduitent Téflon.
    Je teste actuellement un tee-schirt ARMORLUX à 22€ car je me suis rendu à l’évidence que si les sous-vêtements de 1970-1980 duraient dix ans au moins, ceux bon marché (10€)actuellement, même de marques ne durent pas plus de trois ans.
    Quand on cherche, on peut trouver mais pas toujours facile.
    Bon courage!

  5. Ceci dit, ils ont effectivement vendu la France et surtout envoyé des gars masos malgré eux dans les belles usines expatriées pour transmettre leur savoir-faire.
    La perte de savoir-faire est le grand problème d’une réinsdustrialisation qu’il faudra bien mettre en place avant que le pétrole n’entrave la bonne marche de la mondialisation.
    L’autre problème est que si la construction des usines expatriées n’a pas couté trop cher, pour faire le chemin inverse après avoir anéanti nos installations, le financement est plus difficile d’ou le fait que les entreprises qui se réinstallent ont besoin de subventions. C’est assez ubuesque n’est-ce pas?
    Mittal n’a pas acheté nos usines sidérurgiques, il a surtout acheté des brevets et des marchés. Propriétaire des brevets, il en fait ce qu’il en veut.
    A présent, le savoir étant installé ailleurs dans son groupe, il va pouvoir fermer une à une nos unités de production et sûrement à terme les laboratoires de recherche du groupe en France.
    Mittal a payé cher ses parts aux actionnaires car la politique était de faire monter la valeur boursière avant la vente. Le personnel était même prié de participer à l’actionnariat par des FCP ad-hoc. Une forme de masochisme…
    ARCELOR vendu, Mittal récupère ses billes aux frais des salariés.
    Voilà un bel exemple de néo libéralisme mis en place par des néo-salopards mais pas si néo-cons que çà.
    J’arrête, je suis en colère!

    • “La perte de savoir-faire est le grand problème d’une réinsdustrialisation qu’il faudra bien mettre en place ”
      Petite histoire, à la NASA, quand les problèmes de la navette commençaient à se faire sentir et qu’il fallait de nouveaux lanceurs pour les fusées dans l’espace , les dirigeants se sont dit qu’ils allaient refaire des fusées atlas …………… tout simple….
      en fait ça s’est avéré impossible, il ne restait aucune technologie, toutel’ information avait disparu , tous les individus qui a participé à la création de ce programme étaient partis, il ne restait RIEN !
      ICI et maintenant, c’est pareil
      j’ai travaillé dans l’industrie sidérurgique, à Pompey 54 à l’époque,l’usine sortait 1000 aciers spéciaux
      tout a disparu, si vous voulez recréer une industrie comme ça nous falloir 20 ans au mieux !

  6. ” ils ont voté des lois, signé des textes d’une saloperie inouïe ! ”
    EUHHHHH Avant de voter les lois, ILS ont été élus !
    ILS possèdent les médias, l’argent
    = élections piège à cons !
    la démocratie réelle ne passera ,à mon avis,que par le tirage au sort

    • Ne sais tu pas encore que de ne pas voter c’est faire le jeu de Sarkosy ? As-tu des arguments pour privilégier le tirage au sort, parce que à mon avis, à moi, personnellement, dans ma Ford intérieure le tirage au sort c’est beuark, pas bon , vilain !

      • mais je vais voter !!!!!!
        on vera les candidats ………
        “faire le jeu de Sarkosy” à mon avis , Sarkosy n’est qu’un pion du jeux des mondialistes ouiouistes , hollande en est aussi un pion
        blanc bonnet et bonnet blanc
        Mélenchon, Bayrou sont de faux-nez complices de l’UMP PS
        le petit facteur Besancenot et ses amis trotskistes servent pour leur part à canaliser la jeunesse mécontente
        Marine Le Pen va demander l’absolution en Israël …..
        reste quelques nationalistes , Dupont aignant , Asselineau , Chevènement…….

  7. ” Bayrou, notre révolutionnaire en peau de lapin… ”
    Mélenchon…….. même parcours…même combat
    l’un et l’autre ne sont que les faux nez de l’ump/ps
    c’est triste mais c’est comme ça
    la seule issue, le gouvernement par le peuple !!!

    • Continue à gueuler “tous pourris” et à déserter les urnes et un de ces 4 “ILS” vont décréter que rien ne sert de te laisser le droit de vote puisque tu ne l’utilises pas.
      Si tu ne t’occupes pas de politique, les politiques eux, s’occuperont de toi.

      • @ tassin je vote et J’ai toujours voté , désormais Ce sera pour un nationaliste si possible de gauche, pas de la gauche immigrationiste bobo , une gauche de partage du travail,des richesses dans notre pays, et avec les autres !!
        peuple, nation, pays, partage, souveraineté nationale, ce ne sont aucunement des gros mots!!
        “tous pourris” ben oui !!! qu’y puis je
        comme tu peux le constater, je m’occupe de politique !
        pour ce qui est de s’occuper de moi, il s’en occupe déjà ! Et de toi avec !
        Je compte sur toi pour que nous nous occupions d’eux ensemble !  !!!!

        • Je pense que tu confonds nationalisme et protectionnisme.
          Ensuite quel est le problème de l’immigration? Toi qui a l’air de t’intéresser à l’économie tu vas pas me sortir la bêtise qui consiste à croire que l’immigration fait monter le chômage?

          • par opposition au mondialisme , et il faut des nations souveraines ! Ce qui n’est plus le cas dans l’Europe actuelle ,
            je serais plutôt partisan d’un néonationalisme, qui consisterait à recréer un peuple avec toutes les composantes actuelles de la population française qui bien évidemment inclurai toutes les personnes des immigrations récentes (de bonne volonté….)
            pour ce qui est du protectionnisme, j’en suis tout à fait partisan, pas contre les autres pays, mais avec les autres pays !
            un immigré qui vient travailler en France est pratiquement toujours prêt à accepter n’importe quelles conditions de travail et pratiquement n’importe quel salaire,
            en tant qu’employeur, entre lui qui fermera sa gueule, ne sera pas syndiqué ni accompagné , et toi, qui va avoir de multiples revendications qui crois-tu que je vais choisir ?
            Bien évidemment:L’immigré  !!!surtout si il est sans-papiers, ce qui me permettra de lui mettre encore plus de pression
            effectivement, il produit de la richesse et ne renâcle pas sur les sale boulots, nous pouvons le constater tous les jours dans le BTP !!
            par ailleurs, 9 % de population active officielle est au chômage…….. les immigrés sont prêts à offrir leur travail à des prix défiants toute concurrence, ce qui casse le marché du travail  !!!!
            qu’en pense tu ?

          • Je pense que c’est beau comme du Alain Soral un lendemain de cuite.

            Par opposition à la mondialisation (et pas à ce terme d’extrême droite qu’est le mondialisme, supposant qu’il est mal d’avoir des relations culturelles avec ses voisins) il faut réinstaurer le contrôle systématique des marchandises aux frontières et leur taxation afin de rééquilibrer les échanges. C’est à dire le protectionnisme.

            Recréer un peuple? Mais c’est quoi ces trip eugénistes?
            L’immigration n’a rien de nouveau et l’homogénéité d’un peuple n’a jamais été constante. Tu sais combien d’Italiens sont arrivés en France au XIXème siècle? Combien de Portugais et de Polonais au XXème?

            Qu’il y ait des problèmes d’intégration on ne peut pas dire le contraire. Mais c’est avant tout un problème d’urbanisme. Par contre dire que l’immigration est un problème économique me semble digne d’un élève de 1ère ES. Ou d’un sympathisant du FN, au choix.

            L’immigration est totalement neutre sur le plan économique, un immigré qui occupe un emploi créé également un emploi de part sa présence sur le territoire et la dépense de ses revenus.

            Penser le contraire consisterait à dire qu’il suffirait de diminuer la population de 3 millions d’habitants pour résoudre le problème des 3 millions de chômeurs. C’est stupide.

            Quant au rapport de force capital/travail qui fait pression à la baisse sur les salaires, c’est clairement du au bassin de chômeurs qui obligent les gens à accepter des salaires inférieurs sous peine de les rejoindre. Rien à voir avec les immigrés, ou si peu.

          • @Tassin:

            Voila un sujet sur lequel la gauche est vraiment à coté de la plaque: l’immigration. Ils vivent vraiment dans un monde merveilleux à vouloir accueillir tous ceux qui le souhaite. Et attention à ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, ils sont forcément pro Sarkozy-FN etc… Vraiment ridicule comme raisonnement.

            Alors oui ils y a eu des vagues d’immigrations d’italiens (dont ma famille à fait partie), de portugais etc… Mais les traditions de ces pays sont quand même plus proches de celles de la France que celles des pays du Maghreb et d’autres. Je ne dis pas qu’il faut stopper net l’immigration. Mais dire “l’immigration de pose pas de problème (voir le contraire)”… et tout ca pour gratter quelques voix, je ne suis pas d’accord.

            Pour moi la France (et je suis, et me sens 100% Francais), c’est une Histoire, des valeurs, des traditions… Nier ca, c’est réduire la France à un espace géographique…

            (voila pour ma première “vrai” intervention sur ce blog :))

          • Je répondais à Richy sur le côté économique de l’immigration, là tu commences à me parler de culture et de religion…
            Je pense que la politique d’immigration Française est un échec. Mais ça ne veut pas dire que ce sont les immigrés le problème. Ça veut tout simplement dire que cette politique est un échec et qu’il convient d’en changer.

            Donc, petit aparté même si je n’ai pas envie d’embrayer là dessus :
            Loin de moi de faire de l’angélisme bobo façon “c’est génial on est tous des citoyens du monde”. Ni de nier les valeurs et traditions du pays (je suis un “de souche” comme on dit).
            La gauche est à côté de la plaque sur l’intégration et l’immigration, certes. Encore que je pense que ça dépend de quelle partie de la gauche.

          • “Je répondais à Richy sur le côté économique de l’immigration,
            Ce quoi je vous ai répondu : “L’immigré produit de la richesse et ne renâcle pas sur les sale boulots, nous pouvons le constater tous les jours dans le BTP !!
            maintenant trouvez-moi la phrase où j’aurai parlé d’une “l’immigration qui serait un problème économique ”
            j’ai dit :” les immigrés sont prêts à offrir leur travail à des prix défiants toute concurrence, ce qui casse le marché du travail  !!!!”
            vous dite : “la politique d’immigration Française est un échec.”
            Moi, je prétends que la politique d’immigration française a été VOULUE comme un échec ! et ceci par les classes dirigeantes issues d’un même cénacle . ceci dans le but de casser le petit peuple
            ce qui nous amène à la question :
            pourquoi agissent-ils comme ça…………
            dans quel but réel ?……
            car quand des gens comme ça agissent, dans une direction globale constante c’est qu’ils ont un but…..

          • Il y a eu des vagues d’immigration “officielles”: les Polacks, les Ritals, les Toss, les Yougo, les Arabes … A une époque il fallait de la main d’oeuvre et cette immigration etait là pour pallier au manque de main d’oeuvre.
            Par contre, si les immigrants d’origine européenne dépensaient localement, il n’en était pas de meme pour la main d’oeuvre maghrébine qui envoyait son argent au bled (les travailleurs vivants dans des cabanes), au moins jusqu’au regroupement familial du milieu des années 70.
            Ensuite, si l’immigration a ensuite été limitée, cela n’a pas empêché le patronat avec la complicité des préfectures d’organiser des filières d’immigration clandestine toujours dans les annees 70. L’immigration clandestine, elle, sied au patronat pour les raisons évoquées par Richy.

  8. Question :
    pourquoi agissent-ils comme ça…………
    dans quel but réel ?……
    car quand des gens comme ça agissent, dans une direction globale constante c’est qu’ils ont un but…..
    posez-vous la question et si possible donnez-moi la réponse à m’intéresse!

  9. Richy, c’est quoi un “nationalisme “si possible” de gauche” ????? Si pas possible, tu prends celui de droite ??? C’est bien d’avoir des convictions….
    Qu’est-ce qui te permet de comparer Mélenchon à Bayrou ?
    http://www.placeaupeuple2012.fr/bayrou-super-liberal-pour-une-super/
    Et de le traiter de “complice de l’UMPS ?????
    Ou vois-tu ça dans le Programme du Front de Gauche ? Tu t’arrêtes à une personne, moi je vois un groupe, un ensemble qui fonctionne du même élan, et cet élan n’a rien à voir avec les ouiouistes de l’UMPS, bien au contraire!!!!!
    C’est quoi ces raccourcis de m…? “Tous dans le même sac et poubelle!” Tu crois vraiment que Dupont-Aignan n’en a pas croqué lui aussi ??? Il a quitté l’UMP en 2007!!!
    Désolée mais je préfère un ancien de la Gauche du PS à un ancien de l’UMP…. On ne se refait pas…!

    • @ nad 19
      tu as besoin de croire en de beaux discours, effectivement,Les prèches de l’ayatollah Mélenchon sont excellents, il s’avère que comme tout bon franc-maçons ( société secrète )M. Mélenchon se doit d’abord à ses frères avant de se devoir au peuple de France…..
      ce qui bien évidemment est générateur de corruption
      mais ne pas d’ inquiétudes il se ralliera aux ouiouistes’ si le navire France ne se trouve pas dans un scénario à la grecque avant les élections…. mais nous pouvons faire confiance au nain politique qui nous gouverne et à ses amis bancksters pour faire illusion jusque-là.
      j’ai beaucoups des doutes sur tous les programmes dits de gôôche , c’est qu’à force d’être trahis, je n’y crois plus …..
      attendons la prochaine trahison de M. Mélenchon et nous le jugerons en place publique, ce qui à mon avis,ne saurait tarder….
      par contre, j’ai tout à fait confiance dans la PLUPART des personnes adhérentes du front de gauche, comme j’avais confiance dans les personnes adhérentes au parti communiste, en celles adhérant au NPA, en celles adhérent aux partis écologiste „ là où ça cloche systématiquement c’est lorsqu’il s’agit de la plupart des dirigeants……
      je vais regarder leur parcours……. leurs votes……… leurs complices……..
      On ne se refait pas…!

      • Les problèmes économiques des français viennent des banksters, des fonds de pension et autres parasites, de la perte de souveraineté nationale, de la concurrence “libre” et non “faussée”, mais pas des immigrés.

        S’il y a des problèmes d’intégration ils sont dus en grande partie à l’urbanisme et à la crise, comme dans les années 1900/1910 et les années 30. Quand tu vois, en période de crise, un pistonné passer devant toi pour un poste tu vois le système différemment. les problèmes d’intégration se posent aussi dans les quartiers défavorisés peuplés de Français de souche.
        Le passé colonial avec les 2 guerres d’Algérie (1830 et 1954) jouant également un rôle défavorable. De toutes façon, avec le plein emploi, sans travailleurs pauvres, ces problèmes seraient marginaux.

        Pour la concurrence faisant baisser les salaires, avec la petite soeur de la directive bolkestein elle peut se faire sans les réfugiés et le travail au noir, même s’il existe actuellement, une entreprise peut payer des employés au salaire du pays d’origine (cf construction de l’epr).

  10. Et cela va être le prétexte pour nous obliger à plus de “compétitivité”… il faut produire français pour acheter français et on ne peut pas produire français sans quelques sacrifices (plus d’heures de travail, moins de “charges” pour les entreprises, …
    Leur mentalité d’esclavagiste va les inspirer, soyons-en certains.. on a déjà le travail gratuit (stages), le travail obligatoire (pour ceux qui touchent le RSA) et… ils (les 1% et leurs valets de la classe politique) en sont à trouver le travail des enfants justifié (!!!!!!!!)
    Ecoutez ça :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1HPhs881mVU

  11. Ah tiens, v’là les Francs-Maçons!!! Et le complot Sioniste, tu en penses quoi ????? “L’Ayatollah Mélenchon”, n’importe quoi!!!!
    Dis-le franchement, comme tous les soit-disant “déçus de gauche”, tu penches pour le FN, et puis voilà!!! Hein, un “bon coup de trique” sur tous ces profiteurs du système (les pauvres, les émigrés et autre bâtards en tout genre qui ne rapportent rien), ça va vous nettoyer la Patrie ça Monsieur!!!!
    Quand à Dupont-Aignan, tu as dû “regarder leur parcours……. leurs votes……… leurs complices……..”. Au cas ou tu aurais mal vu: “Il quitte alors le RPR pour devenir dans la foulée le secrétaire général adjoint du Rassemblement pour la France (RPF), nouvelle formation lancée par Charles Pasqua”.
    C’est vrai que Pasqua a toujours été un modèle de probité et de démocratie…
    Je n’ai pas “besoin de croire en de beaux discours” comme tu le dis. J’ai passé l’âge d’avaler des couleuvres…
    Mélenchon n’est qu’un véhicule pour NOS idées, pour franchir le barrage de cette tartufferie qu’est “l’élection au suffrage universel du Président de la Vème République Française”. Un cheval de Troie en somme…. Car NOUS sommes derrière, fin prêts pour la suite, à savoir “le pouvoir au peuple”!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Miha, elle est terrible cette grosse bourgeoise!!! Rien ne me fait plus peur que ces “gens de bien” qui font tant de mal…

    • Heu… Cosa Nostra, La ‘Ndrangheta, la Camorra, le Ku-Klux-Klan, l’Opus Dei, la franc-maçonnerie et toutes les organisations clandestines en général sont des cancers de la société et n’ont rien à foutre dans la vie publique.

      Je ne sais pas si la rumeur qui fait appartenir Mélenchon à la confrérie des frères la gratouille repose sur du concret, mais ce serait effectivement quelque chose qui pourrait m’encourager à faire du hamac dès le 22 avril prochain.

      • Vu ceci http://www.youtube.com/watch?v=hqylWvXPXjo pour moi cela ne fait guère de doute. Mais Jean Moulin l’était également. Par contre ce qui pour moi est au moins aussi important c’est qu’il n’est qu’un socialiste masqué en mission pour le PS afin de ratisser à gauche. Comme pour son appartenance à la GLF il le dira sans le dire au soir du premier tour. Un portefeuille de ministre et quelques circonscriptions gagnables feront taire les divergences comme pour EELV.

        • J’espère de tout coeur que tu as tort concernant Mélenchon.
          Concernant la franc maçonnerie, pour en connaitre un tout petit début de commencement de bout, très franchement, faudrait arrêter de trop fantasmer là dessus. Comparer ça au ku klux klan ou à la maffia, franchement, c’est comparer des patins à roulettes avec une ferrari et dire que ce sont tous les deux des moyens de transports, donc qu’ils se valent.

          • Au contraire, je trouve la comparaison tout à fait pertinente. Certes leurs activités sont différentes, mais le système est le même : un double jeu, et quelqu’un qui n’est pas celui qu’il fait croire qu’il est.

            Il se trouve que j’ai appris qu’un ponte d’une ville voisine fait partie de la confrérie. Du coup, étrangement, la quasi-totalité de la municipalité “en” est aussi. L’électeur de base croit qu’il vote pour une équipe municipale, alors qu’il élit en fait une loge maçonnique…

            Et si j’ai le temps, je raconterai aussi un jour le sentiment d’un avocat, qui après avoir perdu une affaire découvre que l’avocat d’en face et le juge “en étaient”.

            Tout cela est ridicule et malsain.

          • Il est clair que les franc-maçons se tiennent les coudes comme dans tous les reseaux, d’ailleurs cela sert a ça les reseaux. Ils se reconnaissent entre eux (signatures, saluts) mais si le billet d’entrée est cher, il est strictement moral. Enfin, il faut distinguer les différentes loges qui n’ont pas toutes la même enseigne.

          • Et certain de mes amis également…

            Ca ne signifie pas, bien entendu qu’il n’y a pas des pourris au sein de l’organisation, pour qui la corruption fait partie du jeu, mais ça, il n’y a pas besoin d’aller voir dans la franc maçonnerie pour ça. Il suffit d’aller faire un tour chez les anciens d’HEC, à l’ENA, etc… Les franc maçons ne sont probablement ni plus ni moins pourris que les autres.

          • Il y a une petite différence : l’appartenance à la caste de HEC ou de l’ENA est une information publique, il suffit d’aller voir Wikipedia.

            Je ne pourrais jamais faire confiance à un guignol masqué qui fait des simagrées en cachette. J’ai aussi joué à Zorro dans mon enfance, mais j’ai passé l’âge…

          • C’est uniquement le côté secret qui te pose problème ?
            Outre l’explication historique du secret, le dit secret ne l’est que pour le grand public. Les francs maçons qui font partie de mes amis n’ont jamais tenté de me cacher qu’ils l’étaient. Ils ne le crient pas dans la rue à qui veut l’entendre, c’est tout.
            C’est sur qu’un franc maçon qui rentre dans le système n’arbore pas un Tee-shirt “franc maçons corp.” contrairement aux mecs qui sortent d’HEC, très fiers de monter qu’ils sortent de la bonne école.

    • “Car NOUS sommes derrière, fin prêts pour la suite, à savoir “le pouvoir au peuple”!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!”
      c’est de toi!
      tu as vu la vidéo .. alors
      cette religion sans dieu mais avec des amitiés perverses n’a RIEN A FAIRE EN POLITIQUE Dans notre pays
      pour ce qui est du profiteur du système, je pense que le véritable parasite et le rentier… et tous les corollaires Banksters
      je n’ai aucun souci, le tribun Mélenchon va s’occuper de t’en faire avalait des couleuvres…..

  12. MAM sur iTélé, avec Elkabach (qui veut dire laquais en patois francilen) a la réponse à la crise. C’est de la faute :
    - aux Français qui sont pessimistes
    - aux journalistes qui ne posent pas les bonnes questions

    Et NS est notre sauveur ! Youpi !

  13. Perso, je ne crois pas que le problême se resoudera avec les élections Française de 2012.
    Je crois que c’est avant tout un problême europeen. C’etait à l’europe d’exiger une certaine “ethique” pour commercer avec certains pays. Avoir des critères “sociaux” qui se rapprocherai des “notres” …..

  14. Vu sur le site du Front de Gauche.


    MADE IN FRANCE
    Cette semaine, Sarkozy, Lepen, Bayrou et Hollande se sont arrachés un nouveau slogan : le Made in France. Dans ce contexte de crise économique, ils semblent découvrir la nécessité de sauver l’industrie française. Mais ont-ils déjà essayé ? Le Zapping de Campagne revient sur cette nouvelle obsession.”

    http://www.placeaupeuple2012.fr/france/

  15. Tiens c’est bizarre :

    “L’Union offre à ces citoyens un espace de liberté, de sécurité et de justice sans frontières intérieures, et un marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée.”

    “La concurrence libre et non faussée” pilier de l’Union européenne et “acheter Français” ne semblent-t-ils pas en totale contradiction ?

  16. Bonsoir,
    Ce qui serait intéressant, à un moment où les banques cessent de prêter de l’argent aux entreprises, c’est d’obtenir la réorientation des aides publiques…, ce qui aurait l’avantage de ne pas coûter un rond, puisque ces aides sont prévues dans le budget chaque année…

    Il me semble qu’il s’agit d’une somme qui tourne autour d’une cinquantaine de milliards par an, réparti dans une usine à gaz de plusieurs centaines de dispositifs.

    Seules les grandes entreprises qui ont des services comptables et fiscaux arrivent à s’y retrouver et trustent , d’après ce que j’ai compris, 80% des aides publiques….

    Les PME, PMI,TPE et agriculteurs bio ou familiaux,tintin!

    Pourriez-vous vous pencher sur cette question?
    Je suppose que les contribuables, comme d’habitude, ignorent que des milliards vont remplir les caisses des entreprises du CAC 40 et que les petites entreprises crèvent pendant ce temps.
    Notre Triplette , et sans doute d’autres dans nos zélites ne doivent pas l’ignorer…, mais silence radio.

    Si la situation est bien celle que je viens de décrire, il faudrait mettre une pétition en ligne, en direction de Bercy (?), du Ministre de l’Industrie etc, pour demander que ces milliards soient mis à la disposition des PME et PMI, et cessent d’engraisser des entreprises qui n’en n’ont pas besoin, et qui déjà se débrouillent pour ne pas payer d’impôts ou juste un peu, pour dire de dire…

    Après, on fait le buzz qu’il faut auprès des médias.
    Bien à vous

  17. Holà, SuperNo, là tu dérapes grave!!! RiGel a raison, comparer les Francs-Maçons au KKK ou à la Mafia Sicilienne, c’est quand même un peu n’importe quoi!!! Tu passes ton temps à essayer de te trouver de bonnes excuses pour ne pas aller voter, on dirait…
    Je ne pense pas que des personnes comme Danton, La Fayette, Roosevelt, V. Schoelcher, J. Ferry, J. Moulin aient été des traîtres à leur patrie ou des affairistes convaincus… Les Francs-Maçons ont été en première ligne autant pour la Révolution Française ou Anglaise que la guerre d’indépendance Américaine, que la Commune de Paris, que l’abolition de l’esclavage, que la séparation de l’Eglise et de l’Etat, que la Loi sur la liberté de la presse ou d’association, la gratuité de l’école, la contraception et l’avortement, et j’en passe….
    Cette haine vient de l’excommunication de l’Eglise (qui n’a été levé qu’en 1983!!!), reprise par Pétain à Vichy, qui les a mis au même niveau d’extermination que les Juifs et les Tsiganes…. Pas très joli-joli ça comme “connivence” Mr SuperNo…
    J’arrête là, en fait ça me donne envie de gerber de devoir encore les défendre en 2011….

    • une petite explication va s’imposer , sujet : certains francs maçons et la corruption ,
      certaines personne entrent en toute bonne fois dans ces Officines, vous remarquerez d’abord , que les personnes cooptées sont systématiquement des personnes qui détiennent des pouvoirs financiers, il n’est par exemple aucun directeur d’hôpital de maisons de retraite de maisons de repos qui ne reçoive une gentille lettre pour présentation de ce qu’est la franc-maçonnerie…. ,
      on considère qu’en France la corruption dans les travaux publics et de l’ordre de 15 % ( source ONU ) qui sont les corrompus qui sont les corrupteurs ?
      un certain M. Baurer grand maître du Grand Orient de France avait décidé lors de son intronisation de faire le ménage, il a été rapidement remis à sa place…….!!
      de quoi ont ils peurs ces gens ? de la démocratie ???
      s’ils se cachent , c’est qu’ils ont des raisons ? ou alors donnez-moi une bonne explication…. quelles sont-elles
      je n’ai jamais entendu parler de l’extermination des francs-maçons……. bien au contraire!!!……….
      expliquez -moi, dans quel camp, dans quelles conditions …….
      la victimisation est très à la mode……
      moi-même, en y réfléchissant bien, je suis sûrement une victime quelque part………

  18. @ Richy,
    Vous trouverez sans difficulté l’histoire des francs-maçons sur Internet.
    Ce sont les ancêtres des Thing Tanks, des usines à réflexion . Ils ont joué un rôle très important à la Révolution, pour la défense de la République, et surtout dans la mise en place de l’école publique et la défense de la laïcité.
    Grand rôle aussi pour la contraception et l’avortement , par exemple.

    Un de leurs principe de base, c’est la solidarité entre les membres, comme peut le faire n’importe quelle Association Loi 1901.

    Les obédiences se répartissent sur l’ensemble de l’échiquier politique, il faut donc voir cas par cas, à quoi elles s’occupent en ce moment. Beaucoup planchent sur la bioéthique, par exemple.
    Ce sont souvent des questions de sociétés.
    Un N° de Marianne leur a été consacré il y a quelques semaines.

    On y retrouve des gens impliqués dans les décisions de la vie sociale et économique, d’une manière ou d’une autre, ce sont souvent “des décideurs” ou des gens qui peuvent avoir, individuellement ou collectivement une influence sur les décideurs, les députés.

    Les obédiences ont donc inventé aussi le “lobbying”, pour faire passer leurs idées dans des lois.

    La question du lobbying n’a pas beaucoup avancé, l’ONG Transparence Internationale France (voir le site), a essayé d’obtenir des députés qu’ils marquent les demandes d’audience de tous ceux qui veulent peser sur les décisions…, ce n’est pas un franc succès, pour faire changer des habitudes, pas facile.

    Ce Répertoire des demandes d’audiences permettrait aux journalistes, ou aux citoyens , de savoir qui intervient auprès des députés, et sur quel projet de Loi…

    Ceci dit, il semble que certains membres viennent aux réunions pour partager leurs réflexions, d’autres viennent aussi pour échanger leurs carnets d’adresses, solidarité oblige…
    Jusque là, rien de critiquable.Tout le monde a un carnet d’adresses, un réseau , et s’en sert.

    Le fait que les Francs maçons étaient des démocrates et des républicains , qu’ils se réunissent en secret, leur a attiré bien des ennuis. Ils ont été souvent pourchassés, et particulièrement par les nazis . Nombre d’entre eux en sont morts.

    Pour tout ce qu’ils ont fait, ils ont droit au respect.

    Mais il se trouve que certains sont devenus de véritables mafieux, en Afrique, en Région Paca, au Carlton de Lille…, ce qui ne signifie pas qu’ils ne se fassent jamais coincer. A Nice, çà s’est mal fini pour eux… A chaque obédience de faire le nettoyage qui s’impose dans ses rangs…

    Je précise que je n’en fais pas partie, je suis un peu .. allergique aux organisations. Je vois tout de suite tout ce qui va de travers.Fifi Brindacier…
    Allez savoir pourquoi, quand je fais des propositions, çà énerve , et on finit par me faire comprendre que les choses sont comme çà et pas autrement.
    Je vais donc planter mes choux ailleurs, je cultive mon jardin.Bonne soirée.

    • Avant d’être des Think-tanks, ils étaient surtout des batisseurs de cathédrale et continuent à transmettre des savoir-faire à travers la grande famille des compagnons du devoir et un compagnon ne connait jamais le chomage…

      • “Avant d’être des Think-tanks, ils étaient surtout des batisseurs de cathédrale et continuent à transmettre des savoir-faire à travers la grande famille des compagnons du devoir et un compagnon ne connait jamais le chomage…”
        pour info , j’ai moi mème comme mon père et mon grand père été apprendre le métier de tailleur de pierre chez les “compagnons du tour de France ” ,ABSOLUMENT AUCUN RAPPORT AVEC LES FRANCS MACONS !!!!!!!
        vous tenez ça de ou ? …..

          • ils se vantent aussi d’êtres les héritiers des templiers , même des pharaons …….., ce ne ont que des bourgeois qui pour prendre le pouvoir aux aristocrates se sont constitués en sociétés secrètes , maintenant si vous voulez continuer avec ces mafieux et les soutenir, libre à vous …….. vous prenez vos responsabilités …… !! ils sont antidémocrates (je parle de la vraie démocratie pas de cette insipide brouet média/fricocratie qui nous mène aux pires désastres ) ) par essence , l’êtes vous ?

          • Ils ne se vantent surtout de rien du tout et l’argent n’est pas un critère de sélection chez eux.

          • l’argent ils le détournent des deniers public ! par l’intermédiaire de leurs fonctions ,électives pour les uns , professionnelle pour les autres ,
            le tôlier “super no ” parle d’une ville ou si comme ça se passe ici , ,le maire et tous les adjoints en sont ,le directeur du développement ,le chef du service voirie etc….. seules deux entreprises sont admises pour les travaux …. régie ou soumissions, les autres sont cassées avec des moyens pervers ….. les réunions publiques se passent avec la “claque ” franc maçon , trois aux premier rang , deux derrière …. au fait LA VRAIE QUESTION : K en êtes vous ??? parce que là tout s’explique !!

  19. @miha

    http://www.desinformations.com/a-2594_pour-produire-en-france-nicolas-sarkoy-ajoute-une-journee-ouvree-a-chaque-semaine.html
    Excellent, sauf que le présidentissime n’a même pas besoin de régiments de parachutistes pour s’assurer de l’enthousiasme des foules avec ses discours…

    “…a asséné le présidentissime devant 850.000 ouvriers très enthousiastes et spontanément rassemblés par 4 régiments de parachutistes”

    Une simple prestation théâtrale de sa part suffit, qui sera ensuite diffusée comme d’habitude en boucle par tous ses médias, la preuve :
    Sarkozy hypnotise des moutons…
    http://www.dailymotion.com/video/xfabn8_sarkozy-hypnotise-des-moutons_news#rel-page-7

    • Parfaite illustration du comportement de nos con-citoyens.
      Quand je pense qu’apres la coupe il y avait ses empreintes digitales a l’aut’con sur le couteau a génoise, empreintes que l’on aurait ensuite peut-etre pu comparer avec celles apparaissant sur certaines valises…

  20. Désolé, j’ai été un peu rapide mais c’est ce que démontre Chomsky, qu’on peut résumer ainsi :
    “La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures”
    Noam Chomsky

    ou encore :
    Plus efficace encore que les dictatures
    Le lavage de cerveaux en liberté
    Par Noam Chomsky
    http://www.monde-diplomatique.fr/2007/08/CHOMSKY/14992

    Propagande & contrôle de l’esprit public, par Noam Chomsky
    http://www.paperblog.fr/2026244/propagande-controle-de-l-esprit-public-par-noam-chomsky/

    Et tout ceci se met en place naturellement avec le paradigme capitaliste (en plus des innombrables groupes secrets d’influence et de pouvoirs secrets divers)

    Comment le gouvernement des USA, influence t-il les médias?
    Vidéo Noam Chomsky
    http://www.youtube.com/watch?v=q_xuDHwiTvQ&feature=related

    Les journalistes sont-ils libres ?
    Vidéo Noam Chomsky
    http://www.youtube.com/watch?v=Y8GvCmKa88M&feature=related

    La fabrique de l’opinion
    Vidéo Noam Chomsky
    http://www.youtube.com/watch?v=JX1Zes8p3s8&feature=related

    C’est “propre”, net et bien plus efficace qu’avec uniquement les types de dictatures classiques…

  21. Pingback: Grosse fatigue... | Alter Oueb

  22. Pingback: Noël en Juin… » MEDIAS CITOYENS DIOIS | MEDIAS CITOYENS DIOIS

Laisser un commentaire