Interlude : le Père Noël est de plus en plus con !

Ecoutez, ça ne dure qu'une minute… Et c'est beau ! 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 
Attention, ce n'est pas une erreur, il s'agit bien d'un extrait du journal de 8h00 de France-Inter de ce jour, qui se faisait l'écho du drame qui se prépare : en raison de la météo pourrie, les cadeaux commandés sur Internet pourraient être à la bourre… Pour illustrer cette information de première importance, France Inter est allé chercher une caricature de con-sommatrice, genre cadre parisienne dans le marketing. Le 8h00 de France-Inter serait-il à la conne dégénérée ce que le 13h00 de TF1 est au bouseux sénile ? 
 
Cette dame a commandé un sweat (qu'elle prononce "sweet", comme à peu près tous les Français…)-shirt … aux Etats-Unis ! Et un… sac de golf pour enfant, beaucoup moins cher en Angleterre, ma chère… Imaginez un peu le trajet du bout de tissu, fabriqué par un esclave chinois (ou malgache) qui débarque d'abord aux Etats-Unis, avant de retourner en Europe, parce qu'une gamine capricieuse et snobinarde veut celui-là et pas un autre… 
 
Je suppose que pour consoler sa pauvre famille, elle va commander, toujours sur Internet, des vacances à Charm El Cheikh ou en République Dominicaine, là où c'est beaucoup moins cher qu'en France… 
 
C'est hélas la triste réalité, et c'était le but de ceux qui ont provoqué la "bulle internet" en 2000 pour y avoir cru trop tôt : Internet est en train de devenir un cloaque publicitaire à but strictement mercantile, un centre commercial mondialisé où pour gagner 20 euros on commande un truc à l'autre bout du monde sans se poser la moindre question. 
 
Heureusement, cette con-sommatrice avertie pourra sauver son réveillon en s'empiffrant de viande d'agneau vendue en promo par une chaîne française d'hypermarchés (pub tout à l'heure sur Europe 1, cette fois), et originaire… d'Australie.
 
L'autre jour, dans le même journal, c'était une autre andouille dégénérée qui se vantait d'avoir fait l'aller-retour Paris-New York dans la journée pour aller voir l'avant-première du dernier (si seulement !) Harry Potter… 
 
Cette engeance malfaisante ayant perdu toute raison, elle est à peu près aussi réceptive à tout argument rationnel qu'un junkie défoncé au crack qui cherche sa dose. 
 
On arrive là avec nos gros sabots, et on tente d'expliquer la fin du pétrole, la nécessité de relocaliser. Dans l'état actuel des choses, nous n'avons aucune chance, il faudra hélas attendre que l'aggravation de la situation nous donne raison…

25 thoughts on “Interlude : le Père Noël est de plus en plus con !

  1. Erreur, Super, grave erreur! Tu t'attaques au lampiste, Monsieur NOËL, un nom auquel tu pourrais quand même être sensible.
    Alors qu'il n'est que le 'support' de cette société décérébrée que NOUS dénonçons à longueur de blog.
    Tiens, pour apporter de l'eau au moulin de la 'bulle' Internet: je réserve mes places pour un match de basket le dimanche sur le NET, et pour éviter d'encombrer les guichets j'imprime moi-même les tickets. Eh bien, tu le crois si tu veux, ce service (que je rend au système de réservation) m'est facturé 1,70 €!

  2. Oui j'ai entendu un même "spot" au journal de 6h30 ce matin sur France Inter, les personnes interviewées étaient différentes, une connasse qui expliquait qu'elle allait acheter d'autres cadeaux en attendant que les premiers arrivent.
    Seule lueur d'espoir, une mamie qui expliquait au journaliste que "ce n'était pas grave, la vie c'est comme ça, les cadeaux arriveront plus tard, et alors ?".
     

      • Parfaitement pratiquable, parfaitement pratiquable, il faut le dire vite. Mon pauvre PC supporte mal de devoir calculer la trajectoire des flocons dès qu'il arrive sur la page du blog. Le ventilateur s'afffole et les temps de réponse deviennent abyssaux.
        Vivement Pâques, que la neige disparaisse et qu'on nous ressorte les pubs pour les jouets ! Ce sera sûrement l'occasion de nouveaux reportages édifiants …
         

  3. C'est désolant quand il s'agit de "cadres" et dont on peut penser qu'ils ont un revenu suffisant pour se passer de ces petites économies qui coutent si cher à la planète et à la condition humaine.
    Après, je me dis que pour certaines familles "moins aisées" (appréciez la litote), quelques euros de gagnés, c'est beaucoup.
    Allez alors expliquer à ces parents qu'il faut s'interroger sur la provenance de certains jouets ou de certains mets et des conditions dans lesquelles ils ont été construits ou acheminés! Difficile !
    Sur le fonds, SuperNo(ël), tu as (encore) raison.

  4. Dans le même genre d'idée, cette dépêche AFP relative aux retards d'avion à Heatrow, où l'on interrogeait (1) une sexagénaire qui allait passait noel en Australie avec son mari et sa fille, (2) une quadra suédoise qui venait passer le week-end à Londres avec sa fille pour voir un match Arsenal-Stroke et (3) une trentenaire russe qui venait faire son shopping de noel à Londres…
     

    • Paraît qu'il est ministre de l'agriculture, ma chère.
      En effet, il ferait mieux de s'occuper de mettre fin aux subventions aux producteurs d'excédents de barbaque engraissée au soja transgénique, aux subventions aux céréaliers de la Beauce qui se précipitent dans les agro-carburants…
       

  5. Mais en plus de probleme d'environnement que cela génere, comment ne pas être surpris de voir qu'un produit qui va traverser la planete sera moins cher que si il était fabriqué en France, la difference du coup de main d'oeuvre est-elle si importante que cela ?? nos  ouvriers vivent-ils dans l'opulance? …..
    Comment ne pas etre surpris du prix (élevé) de certains produits (basket, textiles …), alors qu'ils sont fabriqués dans des pays à bas coup ?
    Comme tu le dit nous avons, helas, tres peu de chance de changer les choses dans l'immédiat ….. 

  6. Un sac de golf, toujours indispensable et nécessaire, qui arrive en retard,c'est scandaleux.  Il ne manque plus qu'une grêve de ces gauchistes pour que je ne puisses pas aller m'acheter ma rolex à Genève demain. Mais je m'en fout, tant que la masse passera son temps à se tirer dans les pattes et à se dénoncer, je pourrait m'en acheter 15 par semaine des rolex.

  7. Les baskets produites au Viet Nam ou en Indonésie, sont vendues 50% plus chères que lorsqu'elles étaient fabriquées à Bata en France. Mais cela permet aux actionneraires de s'acheter des rolex par wagons.

  8. un sweat (qu'elle prononce "sweet", comme à peu près tous les Français…)-shirt
    En français, on dit (disait) un tricot de peau.
    C'est sûr qu'un mot anglais fait plus chic, sauf que sweat shirt veut dire chemise de sueur. C'est vachement plus distingué que tricot de peau, non?
     

  9. Je pense qu'on entendra moins ce genre de reflexion de "madame pétasse" quand nous allons perdre le AAA, et, qu'il va falloir cracher au  bassinnet. Elle sera plus près de ses sous quand il n'y aura plus rien à acheter, de toute manière. Ou à des prix "défiant toute concurence".

  10. Merci SuperNo pour votre blog et vos coups de gueule que je partage
    A propos du "lampiste" voici un texte de Boris Vian (1953)
    Le lampiste est le vrai coupable
    Un général sans soldats est-il dangereux ?
    Un commissaire ou un préfet de police sans agents ?
    Un pape sans cardinaux, sans archevêques et sans curés ?
    Ceux-là j’en veux bien.
    Les Anglais le savent : un roi sans pouvoir est merveilleusement inoffensif.
    Mais un lampiste est une force agissante.
    Cent lampistes sont un danger pour l’individu.
    Cent mille lampistes suffisent à une guerre.
    Cent millions de lampistes font le malheur de l’humanité.
    Le directeur de la SNCF n’est pas en mesure de faire dérailler un train par ses propres pouvoirs, il faudra pour y arriver qu’il se mue en aiguilleur - ou en lampiste - et qu’il fausse les signaux. Mais un aiguilleur ! Quel poste de choix.
    Hitler tout seul ! Merveilleux spectacle.
    Mais quatre-vingt-cinq millions de lampistes derrière lui, et finie la rigolade. Hitler est mort, les lampistes restent et tâchent de se faire passer pour inoffensifs - comme tous les lampistes du monde.
    Les lampistes entre eux se haïssent; mais réunis, ils prennent le nom de peuple et deviennent invulnérables.
    L’individualisation du peuple est la seule défense contre le lampiste. Le lampiste le sait bien. Tous amiraux dans la marine, finies les batailles navales.

  11. La Chine a acheté la Grèce, elle veut acheter la Portugal, la France c'est pour bientôt… et donc tout ce cirque de sur-con-sommation, de pseudo-croissance, de mensonge va s'écrouler.
    La France est plus endettée que l'Espagne, ses comptes sont autant truqués, le réveil va être un cauchemar.
     

  12. Billet…super,
    Pour alimenter les conclusions et les commentaires, un extrait de cet article :
    Loppsi 2 : Liberté, égalité, fraternité et démocratie, sur le Titanic, approchent de l’iceberg…
    Le titre, certes, est un peu bancal, mais il est à l’image de la société, où nous sommes tous embarqués de force sur un Titanic, sachant qu’il n’y a plus de canots de sauvetage et que l’iceberg n’est pas loin. Le capitaine du navire, seul dans sa tour d’ivoire, est aveugle. Les bourgeois de la première classe (classe dirigeante) sont occupés à table à soigner leurs économies, fumant, buvant et jouant au poker. Les pantins de la seconde classe (classe supérieure ne travaillant peu ou pas du tout et retraités), commencent à voir de loin un iceberg qu’ils disent joli au début, puis s’inquiètent de voir, sans contrôler, le paquebot se diriger contre cet immense mur de glace, avant de s’apeurer devant l’inévitable mort qui les attend. Les esclaves de la troisième classe (salariés, travailleurs indépendants, travailleurs précaires, chômeurs etc), eux, ne voient rien. Ils sont enfermés dans les sous terrains à alimenter le navire en charbon, et seront les plus durement touchés par le choc latéral entre l’iceberg et le paquebot. Inutile d’expliquer ce que représente l’iceberg…
    Finalement, le Titanic fut un navire où la démocratie régnait : transposé à la société française, voila que certains font la loi, pilotent le navire à vue d’œil, d’autres se reposent sur leur épargne, et le reste travaille, espérant toucher une maigre pension de retraite, pour engraisser les actionnaires propriétaires de la concession du bateau. Et l’on veut nous faire croire que le 4 Août 1789 a supprimé les privilèges et la féodalité.
    Et ces citations :

    p { margin-bottom: 0.21cm; }
    p { margin-bottom: 0.21cm; }

    Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles.            William Shakespeare

    p { margin-bottom: 0.21cm; }

    Le monde se divise en trois catégories de gens:                                              un très petit nombre qui fait se produire les événements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité.       Nicholas Murray Butler, Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie, membre du CFR (Council on Foreign Relations)
     

  13. Depuis 2001, les mesures qui sont censées être pour "notre sécurité", révèlent de plus en plus leur mobile : un totalitarisme à la 1984 sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la pédophilie.
    Le plus gros problème n'est pas cette minorité de décideurs qui souhaitent préserver leur boulimie ce fortune, fortune qui ne doit pas les rendre plus haureux pour autant mais les délateurs et les lampistes, même si certains ouvrent les yeux ils sont encore majoritaires. Regarder les, dans votre lieu de travail quel que soit leur niveau de culture, ils sont au mieux aveugles au pire médisants et jaloux. C'est la qu'on se dit qu'il y a du boulot pour éviter le désastre.

Laisser un commentaire